Aller au contenu principal

L’île de mon père

Roman
à partir de 12 ans
6.90
euros

L'avis de Ricochet

Après une dispute futile avec son fils, le père de Justin s’enfuit. Sa mère révèle alors à l’adolescent, via des cahiers que son père a écrits autrefois, le passé difficile de ce dernier qui explique ses réactions actuelles. Enfant réunionnais dans les années 1960, transporté dans une famille creusoise pour travailler, il a perdu de vue sa sœur, s’est enfui et a du construire toute sa vie sans trop d’aide. Pour faire revenir son père, Justin décide de retrouver sa tante. Mais celle-ci a peur aussi de son passé et il faudra les efforts conjugués de Justin et de sa cousine Chloé pour réconcilier correctement les deux adultes avec leurs origines.

Les intentions de Brigitte Peskine sont éminemment louables et bien expliquées dans sa postface. La construction du livre, qui alterne présent avec le narrateur Justin et lecture des cahiers du père, est astucieuse. Mais il faut s’accrocher aux invraisemblances trop criantes : comment des adultes peuvent-ils réellement accepter de se laisser mener par deux enfants ? Certes, on évite le pathos qu’aurait créé le récit sans filtre d’un jeune Réunionnais, mais on y perd beaucoup en crédibilité avec le choix de l’auteur de donner la part belle et les décisions importantes aux enfants.
Cela a malheureusement beaucoup gêné ma lecture personnelle. Dommage, car le sujet est méconnu ( excepté un téléfilm il y a quelques années qui avait apporté une éphémère médiatisation) : entre 1963 et 1975, plus de 1500 enfants ont été déportés de la Réunion vers le Cantal et la Creuse sous-peuplés. Beaucoup n’ont pas réussi à réaliser une vie stable.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs

Il est super pour les enfants!!!