Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Les corps paysages

Album
à partir de 3 ans
: 9782490102266
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Dans Les corps paysages, le corps se confond avec la nature : des yeux se transforment en pétales qui forment des bouquets de fleurs et une chevelure devient un oasis abritant des animaux sauvages. L’ouvrage suit huit enfants : chacun a une partie du corps qui se transforme en un élément de la nature. Chaque personnage ainsi transfiguré compose une partie d’un sublime paysage. A la fin du voyage onirique proposé par cet album, tous les enfants se cachent dans un panorama, saurons-nous les retrouver ?

La poésie de ce livre ébranle notre perception du corps et de la nature. L’évocation des cinq sens et les transformations corporelles rendent l’ouvrage d’autant plus vivant pour le lecteur. Les illustrations se nourrissent de nombreuses références que les adultes pourront reconnaître. Ainsi la bouche, qui se transforme en caverne et qui engloutit un jeune homme sur une barque, rappelle la baleine des Aventures de Pinocchio. La page avec l'éclair évoque La Grande Vague de Kanagawa d’Hokusai. La chevelure « qui abrite les animaux sauvages » nous ramène aux tableaux exotiques du peintre du XIXe siècle Henri Rousseau.

L’enfant peut complètement s’approprier l'album en mimant les transformations corporelles. Et le ton poétique du récit, quant à lui, enchantera les horizons de tous les lecteurs. Ces jeux entre paysage et corporalité permettront à l’enfant d'explorer de manière ludique le corps et de s’émerveiller devant les paysages aux couleurs tranchées. Un bel ouvrage avec lequel le lecteur pourra prolonger sa balade poétique en imaginant lui-même d’autres enfants dont les parties du corps s’associent à d’autres éléments du paysage.

Présentation par l'éditeur

  • À utiliser en classes maternelle pour découvrir les parties du corps
  • Un livre à mimer et à faire mimer aux enfants
  • un livre jeu qui fait travailler la mémoire

Un livre fait d’analogies où chaque partie du corps se transforme en paysage. Des pieds-marteaux qui nous invitent à tambouriner le sol pour faire trembler la terre ; une chevelure-oasis qui se transforme en palmier ; des doigts-plumes