Aller au contenu principal

Les bons comptes font les bons amis

Album
à partir de 4 ans
: 9782081374829
12.50
euros

L'avis de Ricochet

Il se passe toujours quelque chose dans la ferme du Bout du Pré. Voilà Robert. Tout le monde le connaît, il est là, caché au milieu du troupeau. À première vue Robert ressemble à tous ses congénères mais ne vous y trompez pas, il est différent : il compte. Il compte les brins d’herbe, les hirondelles, les taches sur les robes des vaches, il compte tout depuis qu’il est tout petit. Au début, ça les faisait rire les autre animaux de la ferme mais maintenant ils ne trouvent plus ça drôle du tout et même irritant. Les moutons se mettent à soupirer, Robert compte leurs soupirs. Ils s’éloignent de lui et Robert les compte. Bientôt il se retrouve tout seul, la nuit tombe, il compte les étoiles qui s’allument dans le ciel. Puis un grognement se fait entendre. Robert a peur, il compte les claquements de ses dents. Quand le loup – car c’est un loup – fatigué s’approche de Robert, il l’entend compter. Cette douce mélopée l’apaise. Le loup s’installe confortablement et s’endort au son de la voix de Robert.

Encore une fois la douceur des illustrations de Dumont fait merveille. Ses animaux dodus sont rassurants et rien de grave ne semble pouvoir arriver dans cette ferme idyllique. Même le loup qui pourrait sans peine décimer tout le troupeau se fait avoir par Dumont ou plutôt par Robert dont le toc va sauver tous ses congénères.

L’histoire finit bien et s’il y faut une morale, on pourrait dire qu’il est parfois bon de s’éloigner du troupeau pour mieux y trouver sa place et qu’évidemment tout le monde a quelque chose à apporter au groupe. On pourrait aussi dire qu’une bonne histoire avec une chronologie toute simple, un début, un milieu, une fin, ça fait du bien. Et si on met ensemble une bonne histoire avec une bonne thématique, le résultat est un bon livre.

Présentation par l'éditeur


A la Ferme du Bout du Pré, Robert n'est pas un mouton comme les autres. Il compte et recompte toute la journée. Si, au début, cela amuse les siens, petit à petit, le troupeau en a assez de ce mouton et de sa drôle de manie ! Robert se retrouve alors tout seul au milieu du pré...