Aller au contenu principal

Les autodafeurs (T. 3). Nous sommes tous des propagateurs

Sélection des rédacteurs
DoAdo
Roman
à partir de 13 ans
: 9782812608933
14.90
euros

L'avis de Ricochet

« Enfermés dans notre bocal, nous nous sommes tous regardés en rigolant ; le geek écolo, l’autiste géniale, l’Espagnole féministe, le Philippin polydactyle, l’Iranienne musulmane et moi, l’ado idiot. C’est sûr qu’à nous six, question « différences », nous faisions une sacrée brochette ! »
Vous aurez reconnu ici la vergue propre à Auguste Mars, le personnage principal de cette excellente série écrite par Marine Carteron.

Si au contact des 5 autres personnages évoqués plus haut, Auguste, semble avoir enfin retrouvé l’ironie mordante qui le caractérise, il n’en était pourtant rien au début de ce 3ème tome. C’est en effet un Auguste déprimé depuis que le trésor de la Confrérie a été perdu et depuis qu’il vit désormais reclus sur l’île de Redonda à l’abri des Autodafeurs, que le lecteur retrouve dans les premières pages ! Heureusement pour Auguste, pour le reste du monde et pour nous lecteurs, le fait de rencontrer Inès, une adolescente d’origine espagnole au caractère bien trempé et au physique de rêve, va raviver la flamme guerrière (et amoureuse) du jeune homme. Avec force courage et parfois force inconscience, le jeune homme reprend ainsi le combat mené contre les ennemis immémoriaux de la Confrérie, qui, eux, en ont profité pour continuer à faire la main basse sur les livres et à détruire des manuscrits anciens. De nouvelles aventures abracadabrantesques, de nouveaux éclats de rire provoqués par la maladresse de son meilleur ami Néné ou par les commentaires toujours très synthétiques et directs de sa petite sœur Césarine, dont les pages du journal intime sont intercalées dans le récit, attendent ici le lecteur.

L’on ne peut donc que vous encourager à poursuivre et à achever la lecture de la trilogie des Autodafeurs qui, tout en le divertissant, exhorte son lectorat à une réflexion plus générale et profonde sur le devenir du livre, de la culture à l’heure d’internet. La langue de Marine Carteron, élégante et percutante, favorise cette réflexion et invite à lire entre les lignes.

Le tome 1 des aventures d’Auguste Mars et de sa sœur Césarine nous avait surpris et conquis. Le tome 2 avait attiré de nouveau notre attention et su renouveler l’adhésion du lecteur. Ce tome 3 clôt la trilogie de Marine Carteron avec suspense, rebondissement et brio ! Une série à lire et à relire !

Présentation par l'éditeur


« A cause de moi, le Trésor de la Confrérie a disparu dans les flammes et, avec lui, notre seul espoir de gagner la guerre... maintenant, plus rien ne peut arrêter les Autodafeurs. Pour nous protéger, on nous a envoyés sur une île pourrie au fin fond de l'Atlantique. Là-bas, tout le monde bosse mais, moi, je n'ai pas du tout envie de me bouger, surtout pour aller voir le monde s'écrouler et