Aller au contenu principal

Le val de la morte embrassée

Roman
à partir de 13 ans
: 9782081286658
13.00
euros

L'avis de Ricochet

Jubella, jeune journaliste en mal de scoop afin de se tailler une place dans le monde de la presse d'investigation, est invitée chez Lord Denholm, riche homme d'affaires retranché dans un manoir de la campagne anglaise. En veine de confidences car se sentant menacé, il lui confie deux grands secrets : son don de réveiller les morts qu'il aime, qui le rattache à une longue lignée de « princes charmants », et un tableau inconnu du grand Truner, « Le val de la morte embrassée », censé détenir la clé de son pouvoir. Jubella hésite, flaire la sincérité de son hôte. Mais le lendemain, il est retrouvé curieusement assassiné, et la jeune femme se retrouve au centre d'une affaire aussi prometteuse que dangereuse. Parcourant l'Europe, la voilà sur la trace des « princes charmants » disparus de ce monde...

Michel Honaker a le bon goût du tome unique et du fantastique facile dissimulé sous une enveloppe policière relevée. Jubella, suivie par un narrateur externe, est une héroïne forte, et ses fêlures personnelles ne résonnent que dans les dernières pages, alors même que l'enquête est terminée. Un tantinet échevelée par moments, cette dernière sait se nimber d'une ambiance sombre, presque réaliste au regard de ce dont il est question. Les décors, soignés, ne sont pas pour rien dans cette atmosphère entre Sherlock Holmes et Dracula. Un roman sobre et original.

Présentation par l'éditeur


Jeune journaliste, Jubella est invitée dans le Kent pour interviewer Lord Farnsworth, ancien magnat ruiné qui vit dans son manoir.

Il lui confie un secret : l’existence réelle des Éveilleurs, des individus capables de ramener des êtres de la mort par la grâce d'un simple baiser. Lui-même se définit comme le dernier et lui montre un tableau inédit de William Turner : Le val de la morte embrassée.