Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Le tueur à la cravate

Roman
à partir de 12 ans
: 9782211200905
11.50
euros

L'avis de Ricochet

Ruth, 14 ans, découvre un jour une vieille photo de classe, que son père a rangée dans une boîte à chaussures. Sur la photo de terminale, son père, Martin Cassel, sa mère, Marie-Eve, et la sœur jumelle de celle-ci, Eve-Marie, beaucoup plus souriante. Elle tient la main de Martin. Pourquoi ?
Les deux sœurs sont mortes : Eve-Marie, l’année de la photo, étranglée au bord d’une rivière à l’aide d’une cravate. Marie-Eve, vingt ans après, à la suite d’une rupture d’anévrisme.
Ruth, troublée par cette découverte, cherche à comprendre. Ce n’est pas son père qui l’aidera, trop accaparé par son travail d’anesthésiste à l’hôpital. Encouragée par son amie Déborah, Ruth poste la photo sur le site « perdudevue.com » en prenant l’identité de son père, et inverse volontairement le prénom des deux sœurs disparues.
Très vite, des réactions, des messages arrivent. Des camarades de la TC3 et des professeurs se manifestent. Ruth fait même la connaissance de son grand-père maternel, qu’elle n’a jamais rencontré auparavant.
Les possibilités de la toile sont extraordinaires sans doute, mais Ruth ne pouvait imaginer qu’un simple clic, lancé comme un jeu, aurait pu avoir des répercutions aussi dramatiques. La photo postée sur le Net fait remonter à la surface des secrets soigneusement enfouis, des souvenirs anciens, des rancœurs. Et bientôt, celui qu’on a appelé autrefois le tueur à la cravate se manifeste à nouveau. Le jeu se révèle bien dangereux …
Marie-Aude Murail s’intéresse au monde qui l’entoure et porte sur notre société et ses travers un regard vif et souvent pertinent.
A travers ce polar à l’intrigue bien menée, elle invite ses lecteurs à s’interroger sur la place que prend Internet dans leur vie : est-ce un créateur de lien social, un outil de communication et d’échanges, un théâtre où l’on peut jouer et se jouer des autres ? Questions essentielles lorsque l’on mesure le temps que les adolescents (et d’autres) y consacrent, accrochés à leurs ordinateurs comme à leurs antiques doudous.
On retrouve dans ce texte ce qui fait la patte de l’auteure : personnages bien campés et dialogues savoureux. Même si ce n’est pas son roman le plus intéressant, on s’y plonge cependant avec grand plaisir.
Le roman est suivi d’un bonus passionnant : le journal d’écriture, que Marie-Aude Murail a tenu de janvier à mai 2009. On peut ainsi s’immerger dans le quotidien de l’écrivain, comprendre les processus de création, ses interrogations et ses recherches, la genèse des personnages.
Une très bonne idée !

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 05/17/2010 09:46

un roman très sympathique à lire. Un thriller captivant, avec toujours cet humour qui lui est propre. Dévoré en quelques heures, j'attends le prochain avec une grande impatience. Le texte est suivi des "coulisses". On y apprend comment l'inspiration vient à l'auteur, ses doutes, ses réflexions..., très intéressant. A lire, même si ce n'est pas le meilleur qu'elle ait écrit.

Du même auteur

Sauveur & Fils : saison 3

Roman
à partir de 12 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

L'expérienceur

Roman
à partir de 13 ans

Du même illustrateur

Il faut rester tranquille

Roman
à partir de 12 ans

A la rencontre des cygnes

Roman
à partir de 12 ans