Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Le Puits des âmes perdues (Les Revenants, tome 3)

Roman
à partir de 12 ans
: 2700234006
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Quentin et Violaine continuent leur combat contre le démon Azael qui essaie de reconstituer la statue de Baalzébuth pour faire triompher les forces maléfiques. Ils vont être aidés d’une malicieuse démone, Rakshasa et d’un Templier réveillé d’un long sommeil, Ogier d’Olorance. Azael, s’il a de plus en plus de mal à compter sur ses subordonnés Anne et surtout Simon, utilise ses pouvoirs pour appeler des lamies, spectres au corps de dragon et à la tête de femme. Le principal piège des lamies est un puits où l’on perd la mémoire… Un troisième tome sur quatre est forcément délicat, à la croisée entre des aventures toujours palpitantes et le début d’une résolution. Jean Molla a décidé d’en faire un livre plus ou moins autonome, centré sur ces fameuses lamies. J’avoue ne pas avoir bien compris en quoi elles étaient plus dangereuses que les autres monstres et sortilèges employés par Azael, et avoir trouvé leur rôle, ainsi que celui du puits, un peu trop lointains du cœur de l’intrigue. L’approfondissement des personnages est ici beaucoup plus intéressant, de Violaine jalouse et fatiguée de l’immortalité à Simon le sceptique qui entraîne Anne, en passant par Nicolas enfermé dans le désert rouge, Quentin effaré du rôle qui lui incombe... Leurs affects, le plus souvent amoureux, se croisent par l’intermédiaire d’un narrateur omniscient alternant les points de vue. La fin, avec un mort parmi les héros, relance le suspens pour un dernier tome. Un cinquième aurait sans doute été de trop, mais on suit encore l’histoire avec plaisir.