Aller au contenu principal

Le petit Gus

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 9 ans
: 2755703024
14.00
euros

L'avis de Ricochet

Avec ce nouvel roman illustré, Claudine Desmarteau rend hommage à René Goscinny et Jean-Jacques Sempé, les créateurs du Petit Nicolas à qui elle dédie cette histoire. Bien sûr comme elle le rappelle dans la préface, le monde a bien changé … Voici donc Gustave, dit Gus, un petit bonhomme de 10 ans au regard aiguisé. Quand il n’est pas à l’école ou échange ses cartes manga avec ses copains, Gus s’occupe de son chat, joue à la console ou décrypte avec férocité les comportements de ceux qui l'entoure qu’il remodèle à son façon. Il faut dire que les attitudes de ses aînés en pleine adolescence le laissent perplexe, entre son grand frère Romain qui porte de drôle de pantalons étriqués, passe sa vie sur msn et collectionne « les notes à un seul chiffre » ou encore sa sœur Delphine, qui écoute Nirvana à tue-tête et collectionne les têtes de mort. Ainsi à travers la chronique quotidienne de son petit monde, rien n’échappe à ses interprétations. Sa famille, ses copains de classe, les filles, le comportement de sa chatte Monica, mais aussi le réchauffement climatique, le passage à l’euro, la baisse du pouvoir d’achat, la mort ou la télévision. Gus a surtout beaucoup de questions comme par exemple pourquoi les clochards vivent dans la rue ou encore comment son grand-père pouvait vivre sans ordinateur. Bien sûr Gus n’échappe pas à son époque, bien qu’il en ait marre d’être traité d’enfant gâté, et voudrait devenir une star plus tard ou encore recevoir la toute dernière console à Noël.
Claudine Desmarteau revient en force et on rit beaucoup. Elle a bien sûr mis en image tout ce petit monde de manière désopilante avec de petits personnages volontairement disgracieux qui s’exprime à travers des phylactères. La narration se veut proche de l’esprit du Petit Nicolas, la candeur et l’espièglerie adaptées au monde d’aujourd’hui, avec un ton et un langage plus libre et irrévérencieux. L’époque a changé certes et Claudine Desmarteau réussit à offrir le portrait d’une famille actuelle en poussant jusqu’à la caricature, mais en sonnant assez juste. Et on s’attache à son petit Gus plein de contradiction mais aux réflexions bien plus affûtées qu’il n’y paraît sur la société de consommation. Un seul conseil : testez-le avec les jeunes lecteurs !