Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Le mystère de la reine des mouettes

Emmanuèle Sandron
Album
à partir de 5 ans
: 9782874264153
12.90
euros

L'avis de Ricochet

Elle n’a pas l’air commode, la reine des mouettes qui regarde au bord de l’eau. Va-t-elle tomber ?  S’envoler ? Qui est-elle ? Qu’attend-elle ?… Bizarre.

Changement de décor : dans une ville dynamique, Renate, une femme à la chevelure rousse, vit mal toute l’animation qui l'entoure et se sent assaillie par le bruit. Celui des mouettes en particulier l’insupporte. D’un trait léger, l’auteure-illustratrice croque son personnage. On la voit furieuse, écrire des lettres de protestation et des pétitions pour se débarrasser des mouettes et de leurs cris, sans effet. Alors elle surveille les voisins qui nourrissent les oiseaux et, plus surprenant, elle vole les sardines prévues pour eux et les mange !

Le mystère s’épaissit et le titre prend tout son sel. Renate est vraiment bizarre. L’illustratrice la tourne en dérision : elle la cache sous un oreiller ou sous une couverture parce qu’elle ne supporte pas un nouveau voisin musicien et joyeux.

Nouvelle rupture dans le récit : un narrateur externe nous donne la solution, « la reine des mouettes, c’était Renate ». Il nous entraîne rétrospectivement dans son royaume et dévoile le sortilège qui la ligote. D’autres péripéties encore attendent le lecteur avant que le conte, car c’en est un, trouve sa fin, heureuse, comme il se doit !

Cet album est plein de malice. Renate n’est pas vraiment sympathique même si on peut partager sa détestation du bruit. Les ruptures déroutent, on s’interroge sur l’alternance des écritures noire ou bleue italique. Le mélange des genres entre pseudo réalisme de cette femme acariâtre dans une ville trop grande pour elle et conte merveilleux peut laisser perplexe. L’auteure-illustratrice s’amuse à nous perdre, son style graphique aérien, limpide séduit. Au lecteur de décider s’il rentre dans le jeu de cet album original et malicieux.

Présentation par l'éditeur

Renata n’a pas une vie facile. Elle hait les bruits qui l’entourent : ceux des enfants qui jouent, ceux de ces voisins qui écoutent la musique trop fort et, pire que tout, ceux des mouettes qui sans cesse viennent crier à sa fenêtre. Tous les jours, des centaines de mouettes s’obstinent à lui apporter des harengs alors que Renata déteste ça. Mais pourquoi ?