Aller au contenu principal

Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver...

Album
à partir de 5 ans
: 9782330066413
15.90
euros

L'avis de Ricochet

Ah, les monstres ont bon dos ! Loin d'être terrifié par la créature censée hanter son placard, un petit garçon la charge de toutes les bêtises et faiblesses dont lui-même peut faire preuve. Les moches pulls de grand-mère qui disparaissent ? Le monstre les adore ! Les traces de basket boueuses sur le tapis ? Le monstre fait la même pointure de chaussures ! La veilleuse qui reste allumée toute la nuit ? Le monstre a peur du noir ! Le chahut tard le soir ? Le monstre n'aime pas le bruit, il faut lui faire peur ! Parfois, les raisonnements du petit héros sont très élaborés, pour ne pas dire tordus : comme le monstre mange facilement des légumes verts, il vaut mieux ne pas en consommer afin de ne pas sentir le haricot vert ou l'épinard !!

Le dessin est comme « pelucheux » (traits passés et repassés), à l'image du monstre qui ressemble à un gros et gentil ours. Les couleurs sourdes m'ont un peu rappelé Max et les maximonstres, même si l'histoire n'a rien à voir excepté qu'elle met en avant le pouvoir de l'imaginaire. Le texte en « je » qui s'adresse aux parents se déroule sur la page gauche, ponctué d'un dessin en noir et blanc, tandis que la grande illustration s'étale sur la page droite. Les décors, le monde du petit garçon sont inventifs, encore une fois dopés par les fertiles rêveries du héros : une baignoire aux yeux inquiets, une grande bouche de monstre et un garçonnet coiffé de brocolis, etc. De l'art de pratiquer la bêtise en toute impunité.

Présentation par l'éditeur


Un petit garçon s’emploie à prouver à ses parents que le monstre du placard existe. Et il a de bons arguments : le monstre du placard adore les bonbons, voilà pourquoi il y a des paquets vides sous le lit… Il s’ennuie pendant la journée et dessine donc sur les murs... Il est sportif et c’est lui qui laisse des traces de baskets sales sur le tapis du salon… Ben voyons ! Mais le monstre a aussi