Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Le journal de Nisha

Sélection des rédacteurs
Jean Pouvelle
Roman
à partir de 12 ans
318 pages
: 9782401032903
11.95
euros

L'avis de Ricochet

«Avant, je me représentais les gens par leur nom et leur apparence physique, ou par leur travail. Maintenant, quand je pense à tous les gens que je connais, j'essaie de me rappeler s'ils sont hindous, musulmans ou sikhs; et je me demande qui doit partir et qui doit rester.»

15 août 1947, l'Inde fête son indépendance après deux siècles de domination britannique. Une nouvelle frontière divise désormais ce pays en deux territoires, le Pakistan et l'Union indienne. Cette scission provoque une guerre de religions entre musulmans, hindous et sikhs qui coûtera la vie à un million de personnes. Malgré leur double (musulmane et hindoue) appartenance religieuse, Nisha et les siens sont contraints de quitter leur terre natale nouvellement baptisée le Pakistan. Avec son père (médecin), son frère jumeau et sa grand-mère, elle tente de traverser la frontière pour rejoindre l'Union indienne. Cet exode forcé s'apparente à un véritable enfer que Nisha raconte dans les pages de son journal intime. Grandie trop vite, cette jeune fille traumatisée par la guerre couche sur le papier ses doutes et autres interrogations face à ces adultes devenus fous. Seules la cuisine avec ses odeurs d'épices et la présence de Kazi (cuisinier de la famille) dissipent le voile noir taché de sang qui la recouvre trop souvent. Un récit basé sur des faits réels, très bien écrit, qui interroge sur la notion de la liberté d'être et de penser. Il a reçu le Newbery Honor Book en 2019 honorant les finalistes pour la Médaille John Newbery.

Présentation par l'éditeur

Nisha, une jeune Indienne, a grandi dans le nord du pays avec son frère jumeau Amil, et leur père hindou. Les enfants n’ont pas connu leur mère musulmane. Ils sont entourés de leur grand-mère et de Kazi, leur cuisinier musulman. Depuis peu, on parle de l’indépendance du pays. Nehru, Gandhi et la classe dirigeante disent que le peuple va se libérer de la domination britannique. Mais on entend aussi