Aller au contenu principal

Le géant de la grande forêt

Sélection des rédacteurs
Des livres d'enfants pour les grands
Album
à partir de 7 ans
: 9782842381356
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Les gardiens de la grande forêt ont toujours rêvé de devenir parents. Ce couple, désormais âgé, voit un beau jour son voue le plus cher exaucé. Un enfant surgit miraculeusement dans leur vie : emmitouflé dans le grand pull rouge que la femme tricote pour tromper son chagrin, elle découvre un minuscule bébé ! Et pour les deux vieux, cela ne fait aucun doute : il est le fils de la grande forêt.

L'enfant, qu'ils prénomment Sylvain, grandit à toute allure, si bien qu'à l'âge de huit ans, il a la taille d'un jeune homme, tout en gardant son âme d'enfant. Ses parents lui transmettent toutes leurs connaissances à propos des arbres et des animaux, ainsi que la vie au rythme de la nature.

Hélas, à l'école sa différence provoque les moqueries des autres enfants, ce qui finit par le mettre en colère. Rejeté et craint de tous, le voilà désormais surnommé « le monstre des bois ». Il préfère alors fuir dans la forêt. Seule Gudule, une fillette de son âge devenue son amie, s'inquiètera de son sort.

Ce grand album en format B.D. est extraordinaire. Les couleurs intenses font plonger le lecteur au cœur de cette grande forêt, au feuillage dense. Les jeux d'ombre et de lumière sont saisissants. Les dessins des personnages, très réalistes, donnent à ce conte une belle touche de modernité.
Les auteurs nous parlent avec justesse et finesse de tolérance et de respect des différences, tout en abordant des questions liées au respect de l'environnement. A lire et à faire découvrir !

Présentation par l'éditeur


Dans leur cabane, les gardiens de la grande forêt rêvaient depuis toujours d'avoir un enfant. En vain. Un matin, dans le pull quatre fois trop grand qu'elle tricotait pour oublier son chagrin, la femme découvrit un minuscule bébé, il tenait dans le creux d'une main. L'enfant ne voulait rien d'autre que manger. Après un repas de plusieurs heures, il finit par s'endormir. Au petit matin, les