Aller au contenu principal

La traversée

Roman
à partir de 12 ans
: 9782700249354
9.50
euros

L'avis de Ricochet

Seyba, grand gaillard volontaire, se fait appeler Sam : cela sonne davantage européen qu’africain… Son grand rêve est de quitter son pays, en passant par la Lybie, en traversant la mer, et enfin en atteignant l’eldorado des côtes italiennes. Grâce à l’argent sale gagné par son grand frère que ses parents refusent de dépenser, Sam paye un réseau de passeurs et s’enfuit. Il laisse derrière lui sa petite sœur Meïssa, qui avait tout compris, et son meilleur ami Youssou, qui n’a pas osé. Un périple effroyable commence, au long duquel le jeune homme va rencontrer des belles personnes : la jolie Thiane, le désespéré Samory, les petits Sekou et Nafi… Les passeurs restent volontairement anonymes, très peu présents et toujours brutalement.
Nous rejoignons Sam à un moment dramatique : une tempête dans la nuit, et le naufrage de son bateau. Les cadavres s’accumulent, il faut survivre jusqu’à une hypothétique aide. Blessé, épuisé, Sam se souvient alors par à-coups de la façon dont il en est arrivé là. Le récit oscille donc entre passé et présent, nous menant dans une attente difficile, qui permet cependant de réfléchir lecture faisant. Les dernières pages atteintes, Jean-Christophe Tixier ne nous ménagera pas, avec une fin abrupte et complètement ouverte.

Court et accessible, réaliste mais pas larmoyant, le roman marque les esprits tout en s’abstenant de prendre position : l’histoire exemplaire de Sam parle d’elle-même. Aux adultes de poursuivre le débat, d’évoquer les solutions envisageables… Une actualité brûlante, infernale, décryptée avec clarté et sobriété.

Présentation par l'éditeur


Jeune Africain, Sam voyage à bord d’un bateau de migrants vers l’Europe. Bientôt la mer grossit et la tempête éclate, provoquant le naufrage de l’embarcation. Sam, qui sait nager, échappe à la noyade et tente d’organiser la survie du groupe. Tandis que les minutes s’écoulent, les souvenirs de son passé remontent à la surface : son existence au village, son désir d’ailleurs, son départ, la belle