Aller au contenu principal

La traversée

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 3 ans
: 9782355581250
13.50
euros

L'avis de Ricochet

« Un jour, dans la jungle, un éléphant voulut traverser le fleuve. »

Or deux tigres l’arrêtent dans son élan et lui demandent s’il peut les transporter sur son dos lors de sa traversée, pour éviter que leur fourrure ne soit mouillée. L’éléphant, très poli et très avenant, accepte. Sur ces entrefaites surviennent deux singes. Voilà plusieurs jours qu’ils essaient de franchir le fleuve, mais ils ne parviennent pas à trouver de branches assez longues auxquelles se suspendre, ils souhaiteraient donc profiter de l’occasion pour monter sur le dos des tigres. De fil en aiguille, une pyramide animale se construit sur le dos costaud de l’éléphant que viennent rejoindre une famille de mangoustes, un jeune cobra et un perroquet à l’aile abîmée. Enfin, l’éléphant peut larguer les amarres ! Cette drôle d’arche de Noé quitte le quai, quand soudain une toute toute petite araignée s’invite sur le sommet de la pyramide, bouleversant ainsi l’équilibre précaire de cette embarcation…

Sous la forme d’une fable, cet album est une invitation au voyage, à l’entraide et à la solidarité. L’histoire racontée est délicieuse de drôleries et de rebondissements. Quant au format original à l’italienne et aux illustrations en linogravure de Clémence Pollet, ils participent activement à la construction du sens de l’intrigue chez le jeune lecteur en épousant le mouvement d’empilement et de chute des animaux. La lecture de cet album est un véritable moment de plaisir visuel et narratif à partager absolument !

Présentation par l'éditeur

Un jour dans la jungle, un éléphant s'apprête à traverser le fleuve. Deux tigres désireux de gagner l’autre rive lui demandent de les prendre sur son dos. Puis trois singes, une famille de mangoustes, un jeune cobra et finalement un perroquet. Chargé comme un paquebot, l’éléphant se lance. C’est sans compter une petite araignée qui se laisse doucement tomber sur la tête du perroquet. Le fragile