Aller au contenu principal

La maison sur la digue

Album
à partir de 8 ans
13.50
euros

L'avis de Ricochet

Récit philosophique sur l'apprentissage de la vie et la découverte du monde, La maison sur la digue est un album d'une subtilité et d'une finesse sans précédent. Il nous dit l'importance du lien générationnel et la place occupée par la transmission des savoirs et des valeurs dans l'éducation des jeunes gens.

De jeunes gens prêts à découvrir la vie, mais bien frileux encore à l'idée de voler de leurs propres ailes… La liberté et l'indépendance peuvent effrayer. Les héros imaginés par Edith Zha et Nicole Claveloux ont peur de ne pas savoir voler (Qu'est-ce donc que ses grandes ailes qui sont accrochées à leurs corps ?) ou de ne pas savoir respirer sous l'eau. Perdus sur la plage, livrés à eux-mêmes, les 3J – ainsi sont-ils surnommés – trouveront heureusement refuge dans la maison sur la digue, en baie de Saint-Malo. Et lorsqu'un goéland, une mouette et une crevette sont recueillis par des ustensiles usagés et tout cabossés par la vie, cela donne une belle rencontre. Ces objets – uniques pensionnaires de la maison hors saison – riches de leur expérience accompagneront les 3J sur le chemin menant à la vie d'adulte, leur apprenant à vaincre leurs peurs, à dépasser les limites du territoire qu'ils connaissent et à oser aller vers l'inconnu. Tout cela autour de la notion du partage.

Edith Zha et Nicole Claveloux ont su créer un univers tout à elles, donc singulier. L'écriture se plaît à sillonner avec légèreté sur les sentiers de la philosophie et de la spiritualité, tandis que les illustrations peignent avec douceur un monde merveilleux, joyeux, lyrique, fantasque parfois… sans jamais quitter la plage de Saint-Malo.