Aller au contenu principal

La guerre au bout du couloir

Romans Ados
Roman
à partir de 12 ans
: 9782844206961
8.50
euros

L'avis de Ricochet

Oran, 1962. Le jeune Momo se retrouve seul avec son petit frère encore bébé dans les rues de la ville, ignorant véritablement pourquoi il doit se rendre chez sa tante Rosine, à la demande de ses parents. Quand, chez elle, il constate que les plantes sont sèches, il s’inquiète et doit improviser des soins pour Alain. Son étonnement et son inquiétude croissent à la vue d’une colonne de gens, les mains en l’air, devant un homme en uniforme. Alors qu’Alain commence à crier famine, un vieil indigène dans une charrette lui ordonne de monter…
C’est par les yeux et la bouche de Momo que nous découvrons l’ambiance particulièrement lourde dans une ville de l’Algérie indépendante. L’enfant alterne la description naïve de faits et l’évocation de souvenirs de la vie familiale. Sans détails sordides, la violence et la haine des indigènes contre les Français d’Algérie qui succèdent à celles des occupants et leur racisme féroce sont palpables. Ce que Momo découvre chez ces gens qu’on lui décrivait comme « barbares » c’est l’humanité, la générosité naturelle d’une mère qui ne choisit pas ceux qu’elle nourrit, l’amitié et l’amour. Mais chez eux aussi, on trouve parfois la haine, une soif de vengeance.
Un roman fort, court et concis, qui suggère la violence de cet épisode historique, et surtout qui montre la sottise des préjugés et de ceux qui les cultivent.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 01/17/2009 14:38

Un superbe livre à la fois drôle et tragique, et qui fait preuve d'une finesse psychologique rare pour un roman ado. On y retrouve tous les affects et les comportements d'une humanité à la dérive.
A conseiller au lecteur curieux et amoureux de littérature.