Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La grande question

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 3 ans
Réédition
: 9782364741546
14.50
euros

L'avis de Ricochet

Les éditions Thierry Magnier ont eu la très bonne idée de rééditer ce petit bijou de Wolf Erlbruch, publié une première fois en 2003 et primé à de nombreuses reprises.

Comme l'indique le titre, il est question dans cet album de la grande question. Elle n'a beau n'être jamais posée directement, elle est évidente : pourquoi sommes-nous sur terre ?
Chacun des vingt et un personnages interrogés apporte, depuis son point de vue et sur une double page, une réponse simple, emprunte de philosophie, de poésie et d’humour. Ainsi, le chien est là pour aboyer, le pilote pour embrasser les nuages, le gourmand pour bien manger, le jardinier pour apprendre la patience, la mort pour aimer la vie et la maman, qui a le dernier mot, pour aimer son enfant. On ne sait pas trop à qui répondent ces personnages, à un jeune enfant, sans doute. Mais ce peut être aussi à celui qui découvre ou redécouvre le livre.
Comme souvent dans les album de l’allemand Wolf Erlbruch, le texte peut ici se lire seul. Les illustrations sont une invitation supplémentaire à un voyage dans l’imaginaire réglé. L’auteur-illustrateur est en effet maître dans l’art de manier l’ordre et le désordre. Il le prouve encore ici, avec sur fond beige, un mélange de collages de papier quadrillé, de kraft, de partitions de musique (la neuvième symphonie) ou de plan de Paris, où les hommes embrassent les nuages, les gourmands portent une fourchette dans leur veste, et les pierres et les chiffres ont leur mot à dire.
Une fois lue la dernière page de ce livre au format rectangulaire qui s’étire très haut vers le haut, reste de la place pour que l’enfant puisse s’exprimer. Et donner peut-être sa propre réponse à la grande question.

Présentation par l'éditeur


Le chat, le boulanger, la grand-mère, un marin, une pierre, un canard, d'autres encore et, en fin d'album, la maman : tous apportent leur propre réponse à cette grande question que l'on devine. Qui la pose ? Un enfant, probablement.
Chacun, en grandissant, trouvera de nouvelles réponses.