Aller au contenu principal

La combe aux loups

Sélection des rédacteurs
Marie-Anne de Béru
Roman
à partir de 12 ans
300 pages
: 9782211234467
15.50
euros

L'avis de Ricochet

Etats-Unis, 1943. La narratrice Annabelle est une toute jeune fille honnête et généreuse, fort malheureusement devenue le souffre-douleur d’une nouvelle élève, Betty. Et Betty n’est pas seulement méchante, elle est aussi violente et rusée...

Lorsqu’une amie d’Annabelle perd un œil à cause d’une pierre lancée de loin, Annabelle pense aussitôt à Betty. Mais cette dernière accuse Toby, un vétéran traumatisé de la Première Guerre mondiale. Puis Betty disparaît et on pointe encore Toby du doigt. Annabelle et ses parents, qui ont toujours aidé le marginal, cherchent à prendre sa défense comme ils le peuvent. Ce sont des photographies prises avec un Kodak par Toby qui livreront finalement la vérité… Trop tard ?

S’appuyant sur une magnifique écriture, un sens du détail qui étire le quotidien et une proximité chaleureuse avec la nature et les travaux de la ferme, le roman m’a fait penser au très réussi Calpurnia de Jacqueline Kelly (L'Ecole des loisirs, 2013). Les personnages principaux, la volontaire petite narratrice en tête, véhiculent de la même manière tout un ensemble de valeurs morales fortes. Et puis, alors que la vie pourrait être douce en autarcie, l’histoire avec un grand H s’invite volontiers entre les lignes.

La combe aux loups est en plus un roman policier tendu, captivant, voire dur par certains épisodes : le stress de Toby raconté à Annabelle, la mort brutale de plusieurs héros… Le rythme soutenu accompagne le temps resserré de l’action, signe d’un déséquilibre majeur dans cette petite communauté rurale qui n’aurait été autrement ébranlée que de loin par les échos de la guerre. J’ai beaucoup aimé.

Présentation par l'éditeur

Elle n'a pas le choix, Annabelle. Depuis la ferme où elle habite, pour se rendre à l'école avec ses deux petits frères, elle doit traverser la Combe aux Loups. Tout le monde a oublié depuis longtemps pourquoi cet endroit de la forêt s'appelle ainsi. Mais il y rôde toujours des créatures un peu sauvages : Betty, une fille experte en mauvais coups, et Toby, un marginal, un silencieux, vétéran du