Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La colombe de Montségur

Roman
à partir de 11 ans
: 9791021401846
14.95
euros

L'avis de Ricochet

Comté de Toulouse, 1254. Ava de Bonac possède peut-être des terres, mais elle n'est pas riche depuis le décès de son père, cathare brûlé à Montségur qu'elle a à peine connu. Son oncle, catholique tolérant, imagine la marier à un vieux seigneur du voisinage. Des cas d'empoisonnement au village retardent le projet. Arrive Jonathan, palefrenier aux manières douces, qui fascine Ava : il lui promet de la protéger.

Catherine Cuenca s'appuie sur un arrière-plan historique riche, mais privilégie les psychologies de ses personnages, jusqu'à doter Jonathan d'une hypersensibilité un peu magique, dont le lecteur attend beaucoup à chacune de ses apparitions. En cette période de répression religieuse, on compte des bons et des méchants aussi bien du côté des cathares que des catholiques. A roman chevaleresque, le héros se doit de bravoure : Ava n'en manque pas, et puis elle est une forte jeune fille... (comme souvent chez Catherine Cuenca).

L'action se développe à travers un narrateur externe et des rebondissements bien temporisés, suivant les différentes intrigues liées les unes aux autres. Le légendaire trésor des cathares est un peu vite trouvé, ou du moins caché : il aurait sans doute mérité un traitement prolongé. Mais l'histoire relativement ambitieuse car à plusieurs niveaux, la finesse des personnages emportent finalement dans ce Moyen-Age troublé entre rudesse et mystères.

Présentation par l'éditeur

Comté de Toulouse, 1254. Héritière de la seigneurie de Bonac, la jeune Ava vit pauvrement depuis la mort de son père. Les récoltes s'annoncent mal et une grave épidémie fait des ravages dans la population. Pour sauver la situation, Ava devrait épouser son puissant voisin, le peu ragoûtant seigneur d'Orban. Avec l'arrivée de Jonathan, un forgeron itinérant, la situation du domaine s'améliore