Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

La chienne de l'ourse

Roman
à partir de 15 ans
: 9782330005702
7.80
euros

L'avis de Ricochet

« J'ai tellement peur des chiens. De vivre. D'aimer. Je pleure. Je cours. Je cours. Je cours. La prof de sport en serait épatée. Salope. Je t'aime, Liv. Pardon. ». L'héroïne de ce roman a 16 ans, pèse 90 kilos et veut tout quitter pour partager son existence avec Liv, son amoureuse. Ce projet porteur nourrit ces deux adolescentes, comme un rêve magnifique. Cette attirance mutuelle n'est pas simple à vivre quand on habite un corps qui nous sert de carapace. De peur de ressentir ses émotions et de succomber à sa passion, notre héroïne plaque son amoureuse et s'en va « mourir » un peu dans un fossé en compagnie d'une bouteille de whisky et d'une vieille chienne appelée Diane. Cette dernière appartient à Mme Burridon, paysanne misogyne et bourrue, qui va accueillir cette âme en peine en lui offrant l'hospitalité et une oreille bienveillante, le temps d'une soirée. C'est autour d'un verre d'eau de vie que cette jeune fille blessée va se raconter, ce qui va l'aider à s'accepter pour pouvoir aimer.

Récit tendu que La chienne de l'ours, qui aborde avec une grande justesse de ton, deux sujets délicats et sensibles : l'homosexualité et l'obésité. Dans un style très travaillé, Catherine Zambon décrit avec grande minutie le monde intérieur de cette adolescente, ses grands écarts partagés entre joie et dépression.
Cette histoire à « hurler devant son miroir », à coup sûr, ne laissera personne indifférent!

Présentation par l'éditeur


Difficile d'avoir 16 ans et d'être engoncée dans un corps de quatre-vingt dix kilos. Un corps d'ourse, qui gêne et qui rassure, à la fois fardeau et rempart. L'adolescente déverse ses rêves dans un cahier noir et préfère taire son secret.