Aller au contenu principal

Là-bas, au loin

Leporello
à partir de 6 ans
: 9782359840681
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Virginie Bergeret conte, dans un livre accordéon, le long d’une route sinueuse, une histoire de vie et d’exil rural. Texte et images ont des tonalités différentes. Le texte exhale une réelle mélancolie : la vie des grands-parents, des parents, les deux filles, la terre qui ne suffit pas à faire vivre tout le monde, la tentation de l’ailleurs… Les illustrations, quant à elles, sont de couleurs vives et découpent l’espace du livre en territoires colorés, joyeux.

Ce décalage est à l’image du récit : l’auteure-illustratrice expose les choix des uns et des autres, grands-parents qui meurent où ils s’attachent, alors que les jeunes quittent la ferme. On éprouve visuellement le parcours de vie et le cheminement. Le format accordéon qui enchaîne un plan après l’autre se prête très bien à cette représentation concrète de la vie, il figure les choix difficiles, les tensions intergénérationnelles, le Cousin pourrait rester avec la Grand-Mère mais il refuse. Les personnages sont des génériques, indifférenciés ET universels.

La fin heureuse, le retour d’une des Filles et la conclusion poétique, « l’automne s’annonce tel un nouveau printemps », sonnent comme une volonté de se consoler devant ce qui est le plus souvent inéluctable. Déchirure du paysage opérée par la route jaune qui serpente et déchirement des personnages se partagent l’espace déroulé au fil des pages : ce livre-objet plein de tendresse embellit les thèmes rudes de l’exil.

Présentation par l'éditeur


Au village, il y a le Père, la Mère et leurs deux Filles, la Grand-Mère, le Grand-Père, l’Oncle et le Cousin et tout ceux qui vivent autour. Le temps passe, les champs sont cultivés, puis délaissés parce que pour vivre il faut aller voir ailleurs, loin de la terre natale. Les saisons passent, le temps imprime sa marque sur l’histoire de chacun avec des renoncements mais aussi beaucoup d’espoir.