Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Jungle Park

Roman
à partir de 13 ans
: 9782848658797
15.50
euros

L'avis de Ricochet

En 2050, la Terre est complètement polluée. Mais les pays riches ont choisi de concentrer cette pollution sur les pays pauvres. En conséquence, les Etats-Unis continuent à consommer et s'amuser tandis que l'Afrique compte ses morts et ses enfants malformés. Tony Belluin a compris le principe économique, et fait fortune avec un parc d'attractions nommé « Africaland », réplique miniature du continent.

Sa vie avec sa femme Ellen et ses deux filles Joannie et Myra est parfaite jusqu'à ce qu'on l'accuse brutalement de terrorisme et qu'on le jette en parachute sur le sol de la vraie Afrique (c'est le châtiment qui remplace la peine de mort à cette époque).

Tony va survivre et découvrir les conflits qui animent ces pays bouleversés : « réseau Mandela » agissant dans l'ombre pour faire valoir les droits des Africains, « vampires » à la solde des « Maîtres du sang » qui profitent de la situation pour enlever des enfants… Alors qu'il se lie à Jean-Baptiste du réseau Mandela, Tony tente aussi de se remémorer un souvenir fugace, celui d'une porte entrouverte à Africaland, et qui n'apparaissait sur aucun plan.

Aux Etats-Unis, sa volcanique fille Joannie ne reste pas inactive : convaincue de l'innocence de son père, elle entraîne sa meilleure amie Serena et deux garçons, James et Ethan, à la recherche de Tony et de la vérité. Cette dernière sera à la hauteur de la folie de l'humanité du futur…

La mise en place de l'histoire complexe prend forcément un peu de temps, et le récit se fait touffu dès le départ, suivant alternativement Tony ou Joannie. Ce faisant, seuls les deux personnages principaux, père et fille, voient leurs psychologies développées. Ils ne sont d'ailleurs pas si sympathiques (c'est original), obnubilés par la quête de réhabilitation de leur famille.

Philippe Arnaud mène la danse tambour battant, avec une écriture percutante qui ne s'embarrasse pas toujours de grammaire, avec des idées mêlant joyeusement tous les aspects les plus sordides de la société humaine dans son ensemble. La dernière partie gagne en rapidité – c'est un tome unique – et peut-être pour cela convainc moins le lecteur, un peu assommé, un peu déçu que la veine science-fictionnelle ne soit pas davantage exploitée.

Un drôle de roman dense aux thématiques lourdes, qui laisse K.O. mais sûrement pas indifférent.

Présentation par l'éditeur


En 2050, Tony, ancien directeur d'un parc d'attractions à succès, a été accusé à tort de terrorisme, et comme les autres condamnés à mort, est parachuté en Afrique. Sur le continent, contaminé par les déchets industriels occidentaux, ne survivent plus que des mutants évoluant sous la surveillance de drones. De son côté, sa fille tente de l'innocenter en identifiant les auteurs du complot.

Du même auteur

La proie (Oh, freedom)

Roman
à partir de 15 ans
Avis de lecture