Aller au contenu principal

Jours colorés

Album
à partir de 6 ans
: 9782226399632
14.90
euros

L'avis de Ricochet

L’avenir de Chauve-Souris semble tout tracé, un poste à la nurserie lui a été réservé par son clan. Elle aspire pourtant à la solitude. Il va falloir se débrouiller toute seule et faire ses propres expériences désormais.

Sa découverte de la vie diurne va de pair avec celle des couleurs et de leurs nuances. Un phénomène qui fait l’effet d’une révélation chez elle et qui lui donne l'envie de se lancer dans la peinture. Chauve-Souris s’essaie à la nature morte en peignant les légumes qu’elle achète au marché, quitte à friser le ridicule dans un accoutrement de fortune la protégeant du soleil et de la lumière du jour. Elle parvient à braver les moqueries et sarcasmes grâce à la force de ses convictions. Une fois chez elle, Chauve-Souris s’adonne corps et âme à son art. Elle se laisse aller au gré de son inspiration « juste en mettant ensemble les choses qu'elle aime. Affaire de peinture et de projection, un bric-à-brac sans nom. » Chauve-Souris n’échappe pas aux écueils du processus de création. Le décalage entre le rêve et sa réalisation suscite la rage, le désarroi et la solitude chez elle. Consciente de son manque d’expérience dans l’exercice du métier, Chauve-Souris finit par témoigner de l’indulgence à son endroit : « Sois patiente avec toi-même ». Même s’il est délicat de présenter son œuvre au public, elle réussit à faire rêver ses hôtes, l’écureuil, l’ours, la taupe et le hérisson.

Cet album nous raconte l’aventure d’un personnage qui renonce à sa zone de confort pour aller vers l’inconnu. Son tempérament curieux ainsi que sa sensibilité aux mœurs de son entourage facilitent son intégration dans son nouvel environnement. Ce héros qui fait tout son possible pour s’en sortir et qui finit par prendre son envol inspire la sympathie du lecteur, petit ou grand. Ce récit initiatique questionne à la fois sur le rapport à l’art et à l’altérité. Enfin l’écriture sensible et poétique de Ramona Bădescu alliée aux traits espiègles et humoristiques d’Amélie Jackowski font de cet album un hymne à la liberté.

Présentation par l'éditeur

Lasse de se lever à l'heure où les autres se couchent, lasse de ne voir que la nuit, la Chauve-Souris décide de faire une apparition au grand jour, enveloppée dans une couverture en patchwork. Sur le marché, elle découvre les couleurs extraordinaires des fraises, carottes, betteraves... Et ces couleurs vont réellement changer la vie de la Chauve-Souris qui, jouant à les mélanger, se surprend à