Aller au contenu principal

Jake Djones gardien du temps (T. 1). Mission Venise

Luc Rigoureau
Roman
à partir de 12 ans
: 9782075022859
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Alors que ses parents sont enlevés de leur boutique de vente de salle de bains de Greenwich, Jake Djones, quatorze ans et une vie banale à son actif, découvre qu’ils sont en réalité des Gardiens de l’Histoire, de même que son frère aîné qu’il croyait décédé quelques années plus tôt. Jake possèderait lui aussi les compétences nécessaires aux voyages dans le temps à teneur réparatrice des accrocs à l’Histoire. Il accompagne alors sa tante Rose au Mont-Saint-Michel, en 1820, quartier général occidental de l’organisation secrète. Ses parents ont disparu à Venise, en 1506, et on soupçonne l’odieux prince Zeldt d’avoir essayé d’y trafiquer le cours des événements (on découvrira qu’il voulait rien de moins que répandre la peste sur le monde...). Ce sont des jeunes gens, plus réactifs aux stimuli temporels, qui vont être envoyés là-bas : la belle et froide Topaze, le prétentieux mais généreux Nathan, le doué Charlie et son perroquet Mister Drake. Jake, prié de rester à l’abri, va s’inviter sur la gondole vénitienne de ses nouveaux amis… Il reste bientôt le seul à pouvoir sauver son groupe, et la mission.

Le voyage dans le temps est un poncif aussi usé qu’efficace de la littérature jeunesse. Il se mâtine ici d’un humour ironique et soigné qui n’est pas sans rappeler celui de la récente trilogie Rouge Rubis de Kerstin Gier. Le narrateur omniscient vole d’un rebondissement à l’autre, prenant un plaisir évident à faire évoluer les protagonistes, presque davantage d’ailleurs qu’à développer une intrigue alambiquée mais classique dont on ne ressort pas effrayé une seule seconde. Damian Dibben a le sens du rythme et de la juste phrase au juste moment, élevant ainsi ce premier tome d’une série hors de la masse de la production éditoriale. Jake Djones se lit aisément avec son écriture de bonne facture (à noter la traduction appréciée de Luc Rigoureau) et ses personnages approfondis. On en oublierait d’ailleurs presque la thématique fantastique première, toile de fond un peu mystérieuse mais qui ne fait au fond que concourir de cette fameuse atmosphère d’amusement généralisé… et alors ? Nul doute que ce nouveau héros plaise aux lecteurs aussi bien filles que garçons à partir de 12-13 ans.

« - Vous ne me croyez pas ? continuait de s’égosiller Nathan. Attendez un peu. Jake Djones est notre champion ! Il est déjà à vos trousses. Et je vous préviens, il est féroce, agile et sans pitié, comme un jaguar ! […] Jake trébucha sur une corde de tente et s’affala de tout son long. Son genou heurta un caillou, et la douleur tordit son visage. Il vérifia autour de lui que personne ne l’avait repéré, puis il se remit debout. » (pp. 226-227)

Présentation par l'éditeur


Les parents de Jake, 14 ans, ont disparu. Ils peuvent être partout et à n'importe quelle époque.Car la famille Djones a un secret : ses membres appartiennent aux Gardiens de l'Histoire, une organisation secrète qui voyage à travers les siècles pour empêcher les forces du mal de toucher au cours de l'histoire. Son objectif, retrouver ses parents et sauver le passé !