Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

The grisly goat

Claire Brown
Album
à partir de 5 ans
: 9782278057290
8.50
euros

L'avis de Ricochet

Lapin s’empresse de rejoindre son terrier afin d’y faire une sieste fortement attendue. Mais ô malheur ! A la porte de son foyer, luisent d’inquiétants yeux rouges. Lorsque Lapin cherche à connaître l’identité de cet intrus, une grosse voix lui répond qu’il est la Chèvre Biscornue, aux deux cornes très, très pointues… dont elle n’hésitera pas à faire usage si Lapin ose s’en approcher ! Lapin fait alors appel à Coq, à Renard puis à Ours afin qu’ils l’aident à déloger l'indésirable, mais chacun recule de peur devant les terribles menaces de la Chèvre. Jusqu’à ce qu’une petite abeille propose ses services…

The Grisly Goat, conte de la Chèvre Biscornue adapté par Christine Kiffer, se trouve présenté ici en version bilingue.

La forme du conte, notamment à travers la réitération de la menace de la Chèvre, se révèle intéressante, et ce non seulement pour le rythme de l’histoire, mais aussi pour le suspense que cela apporte au récit. En outre, à force d’entendre les mêmes mots, l’oreille de l’enfant peut les reconnaître et les enregistrer par la même occasion : un plus pour l’apprentissage de la langue. 

I am the Grisly Goat and very, very sharp horns I have got. If you come near me, that’s hard luck, as flat as a pancake you’ll end up ! 
Je suis la terrible chèvre biscornue, et j’ai deux cornes très, très pointues. 
Si tu t’approches, tant pis pour toi, tu finiras tout raplapla ! 

Le ton de l’histoire est drôle et les illustrations cocasses de Ronan Badel ne sont pas en reste. Chaque animal est présenté de manière intentionnellement stéréotypée : le lapin est un peureux qui pleure ; le coq se montre fier, à la plume altière ; le renard, évidemment rusé, est affublé de lunettes de soleil et d’une chemise fleurie, enfin l’ours possède de gros biscotos… Une représentation amusante qui accentue l’énormité de leur échec face à la chèvre. 

Un conte rigolo pour apprendre la solidarité, mais surtout qui permet de prendre conscience que la taille ne fait pas forcément la force !

Présentation par l'éditeur

Quand Lapin arrive à l’entrée de son terrier, un bruit bizarre le fait sursauter. Dedans, y’a quelque chose qui bouge, quelque chose avec deux yeux rouges...

Un des plus grand succès de la collection « A petits petons », enfin en anglais ! L’histoire a été remarquablement traduite par Claire Brown, dans un anglais oral très vivant et très rythmé. La traduction française en fin d’ouvrage permet au