Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

George Sand : l'indomptée

Roman
à partir de 12 ans
236 pages
: 9782700275568
14.90
euros

L'avis de Ricochet

L’histoire commence en août 1808, lorsqu’une petite fille de 4 ans aux grands yeux noirs et au tempérament déjà bien trempé arrive pour la première fois au château de Nohant. La vie ressemble encore à un enchantement pour Aurore Dupin de Francueil, future George Sand, qui fera de ce coin du Berry son port d’attache. Mais très vite, ce bonheur se fissure avec la disparition du petit frère, puis du père tant aimé, Maurice, et les tensions qui éclatent bientôt entre la mère et la grand-mère. Tiraillée entre une aristocratie pleine de convenances côté paternel et une ascendance populaire du côté de sa mère, fille d’un oiseleur, Aurore se forge une personnalité hors du commun, empreinte d’audace et d’indépendance.

Déjà autrice d’un roman graphique George Sand, une fille du siècle avec Kim Consigny aux éditions Delcourt, Séverine Vidal réitère en publiant cette fois George Sand, l’indomptée aux éditions Rageot, à destination d’un public jeunesse avec une couverture illustrée par Mirion Malle. Elle y fait découvrir l’enfance et l’adolescence de cette femme libre devenue adulte trop tôt. Dans un style direct et alerte, Séverine Vidal plonge le lecteur dès le premier chapitre au cœur de l’action, dans les méandres d’une enfance abîmée, faite de rires et de blessures, et emmène son héroïne jusqu’au seuil de l’âge adulte, évoquant son mariage raté, ses amitiés fidèles, ses amours scandaleuses, son imagination fertile et sa passion pour l’écriture. Entre espoirs et abandons, Aurore trace un chemin tortueux, mais jamais ne renonce, avec pour seule boussole, son sens aigu de l’injustice et sa soif intense de vivre. Son parcours à la fois généreux et sans concession a de quoi inspirer par-delà les générations. Dans cette société du XIXe siècle où la place des femmes reste à conquérir, la vie d’Aurore Dupin de Francueil fait l’effet d’une bourrasque.

L’ouvrage se termine au moment où naît George Sand, nom de plume de la « Dame de Nohant », écrivaine aujourd’hui reconnue autant pour son œuvre que pour son engagement dans la vie politique et intellectuelle de son temps comme le rappelle l'épilogue. A ce stade, difficile de ne pas avoir envie d’en savoir plus.

Présentation par l'éditeur

Quand la jeune Aurore arrive chez sa grand-mère au château de Nohant avec ses parents et son petit frère, elle se sent immédiatement chez elle. Malgré les tensions entre sa grand-mère, Marie-Aurore Dupin de Francueil, et sa mère, fille d’un oiseleur, elle profite de la nature et se lie d’amitié avec les enfants du village voisin. Mais quand son père meurt brutalement d’une chute de cheval, les

Du même auteur

J'habite une famille

Album
à partir de 3 ans
Avis de lecture

Tu reverras ton frère

Roman
à partir de 13 ans

Du même illustrateur

La ligue des super féministes

Bande dessinée
à partir de 10 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture