Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Fraternidad

Roman
à partir de 15 ans
613 pages
: 9782377312733
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Dans l’Angleterre de 2019, Ed Perry compense une adolescence pauvre et les moqueries de ses pairs par une imagination débordante : déguisé astucieusement, juché sur un cheval collaboratif, il devient un mousquetaire de l’ancien temps. Les heures d’équitation coûtent cher, mais Ed travaille le soir dans un pub. Tout cela pourrait n’être qu’un jeu, mais le jeune homme va véritablement sauver une femme sur le point d’être violée. Sa vie bascule : il quitte l’école, travaille à temps plein au pub, en squatte et aménage le grenier. Sa mère et sa sœur ne s’inquiètent pas outre mesure, et Ed se lie d’amitié virtuelle avec Selene. La jeune fille a pour ancêtre un authentique mousquetaire français. Elle rejoint Ed en Angleterre et devient son comparse en aventures. Un peu plus tard et contre toute attente, un des lycéens qui harcelait Ed, Cliff, rejoint le petit groupe : la Fraternidad est née.

Gros et dense, le roman n’est pas de lecture facile, mais brillante. Il suit les protagonistes à travers un narrateur omniscient adepte du discours indirect libre. D’abord Ed, puis Selene, enfin Cliff qui prennent chacun à tour de rôle leur importance au fil des événements. Toutefois, les chapitres sont courts, et nous parcourons aussi les « intermèdes des fâcheux » (prises de parole des harceleurs de Ed), ainsi que des tranches de récits en vers libres qui font avancer l’action au même titre que la prose simple… Il y a encore le journal de l’ancêtre de Selene, chevalier germanique agissant en France. Quelques illustrations – des objets photographiés – ponctuent le tout !

Il serait compliqué de retracer le parcours des jeunes gens, sinueux et approché par des événements du monde (actes de terrorisme au Parlement de Londres, à la tour Eiffel…). Ils ont leurs propres aventures, avec un final horrifique (clin d’œil au genre) dans la maison d’un amateur de pornographie en ligne. Les redresseurs de torts aux rapières d’autrefois sont ainsi confrontés à des épreuves tout à fait actuelles : le contraste est saisissant, plaisant, tout comme les ruptures de style et de vocabulaire font rire et séduisent. Ardu, comique, plein d’un charme à découvrir.

Présentation par l'éditeur

Devon du Sud, Angleterre, 2019. Ed Perry est un tocard. C'est l'avis de sa soeur, de sa mère, de Cliff, de Chloé, du lycée. Mais Ed Perry a un secret. Tous les vendredis soirs, il loue un cheval, déterre son épée et chevauche dans les bruyères. Puis il attend le prochain vendredi soir. Et puis un jour, il décide d'abandonner une fois pour toutes le désastreux réel. Et c'est donc ce qu'il s'emploie