Aller au contenu principal

Faites-moi rire, sinon je vous égorge !

Roman
à partir de 10 ans
: 9791021402751
7.00
euros

L'avis de Ricochet

Grâce au week-end gastronomique et culturel traditionnellement organisé par la maison des arts de Saint-Brice-sous-Feuille, Antoine, Lucien et leurs grandes sœurs respectives vont pouvoir s’adonner, en l’absence de leurs parents, à leurs occupations favorites, consistant pour les uns, à enchaîner les films d’horreur, pour les autres, à se transformer en guimauves devant des comédies sentimentales. En guise d’entractes, les deux équipes veilleront évidemment à se titiller mutuellement à l’aide de bombes à eau ou d’attaques surprises de gaufres recouvertes de chantilly ! La bonne humeur de ces adolescents avait donc toutes les raisons de se répandre dans la maisonnée, si un invité surprise n’avait pas bouleversé le programme des précédentes réjouissances…

Ce court roman exploite, avec modestie et habilité, les ressorts du thriller. Le lecteur s’attend, en effet, de prime abord au récit d’un week-end sans parents où tout est donc permis. Or il écope d’une séquestration d’enfants par un homme étrange qui prétend être en possession d’une bombe. Les tensions narrative et artérielle montent pour le grand plaisir du lecteur lequel n’a plus qu’une seule envie : connaître l’issue de l’intrigue.
Anne Schmauch est ainsi parvenue à réaliser un thriller que les lecteurs prendront non seulement plaisir à lire, mais également à relire, recherchant de fait lors d’une relecture attentive, chaque détail distillé par l’auteur annonçant l’épisode le plus angoissant du livre. Un roman à savourer d avec effroi de 10 à 110 ans !

Présentation par l'éditeur


Que faire quand un inconnu s'est installé avec sa valise dans votre salon et vous demande de lui raconter des blagues sous peine de tout faire sauter ? Impossible de lui échapper, le fou est aussi costaud que résolu, et il a verrouillé la porte d'entrée. Il faut se rendre à l'évidence, vous êtes pris au piège, comme Antoine et Lucien, et bien parti ce soir pour rire jaune... à en pleurer.