Aller au contenu principal

Endgame (T. 1). L'appel

Jean Esch
Roman
à partir de 15 ans
: 9782070662159
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Endgame : le nom donne le ton, ce « jeu » grandeur nature conduira l'humanité à sa perte. A l'exception notable de la lignée du gagnant, c'est-à-dire ceux qui partagent un chromosome en commun avec un des douze Joueurs surentraînés de cette épreuve attendue depuis des millénaires.

Déçus par nous, les dieux souhaitent remettre les compteurs à zéro… Ils enjoignent donc à leurs recrues de trouver trois Clés, de la Terre, du Ciel et du Soleil. Il n'y aura qu'un seul survivant. Une bataille féroce s'engage entre les Joueurs, pour un but encore mystérieux.

Le talentueux et controversé James Frey (accompagné de Nils Johnson-Shelton) s'offre le début d'une série pré-apocalyptique, aux accents écologistes vite éclipsés par une action brutale. Nous sommes ancrés dans le présent, mais des météorites commencent à nous tomber dessus. Nous continuons nos activités, mais le sort du monde se décide en parallèle – le jeune Christopher, petit ami d'une Joueuse, l'apprendra à ses frais –. Disposant d'un nombre important de héros, usant du procédé choral à répétition, les auteurs ne se privent pas de malmener leurs petits personnages. On en perd, beaucoup, et violemment. Il y a des séances de torture, un crash d'avion, des alliances ténébreuses, quelques séquences sentimentales vite entachées de méfiance.

Du début à la fin, l'ambiance demeure résolument sombre et adulte : sur une trame young adult calibrée, le résultat étonne. Le lecteur n'est pas séduit, il peut même se sentir dérouté par ces aventures taillées à la hache, au mysticisme et aux énigmes alambiquées. Mais le côté cinématographique est réussi de la Chine au désert irakien en passant par Stonehenge. Fascination serait ainsi le plus exact des sentiments éprouvés devant ce gros tome, ces chapitres courts à dévorer. Certains des personnages sortent du lot et on miserait sur eux, pourtant les auteurs ne cessent de défaire nos prévisions, de « jouer » au sens strict du terme avec nos nerfs. Endgame, ou le jeu total– et explosif. Une originalité à découvrir dès 15 ans.

« Endgame débutera quand la race humaine aura prouvé qu'elle ne mérite pas d'être humaine. Qu'elle a gâché le savoir qu'Ils nous ont donné. La légende dit aussi que, si nous considérons la Terre comme une chose acquise, si nous devenons trop nombreux et si nous épuisons cette planète bénie, alors Endgame débutera. Pour mettre fin à ce que nous sommes et rétablir l'ordre sur terre. Quelle que soit la raison, ce qui sera, sera. » (p. 54)

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 10/29/2014 21:48

Il est très bon. Les puzzles sont très difficiles. Pas de règles. Beaucoup de diversions. Achetez-le. Es interesante¡¡¡

Présentation par l'éditeur


Chacun croit à sa version pour expliquer comment l'homme est arrivé sur Terre. Mais en définitive, le comment importe peu. Il y a la Terre. Et il y a Endgame. Douze civilisations ont été choisies il y a des millénaires. Elles représenteront l'humanité et se battront pour son destin quand Endgame arrivera. Aujourd'hui, douze météorites ont frappé la Terre, portant un message à douze Joueurs âgés