Aller au contenu principal

D'une rive à l'autre

Album
à partir de 7 ans
: 9782930787244
16.00
euros

L'avis de Ricochet

On est quelque part, dans un village du sud de la France, c’est la guerre. Elise Geniès et Pierre Dourdou appartiennent à deux familles opposées, dont l’hostilité remonte aux temps anciens. Comme Roméo et Juliette, Elise et Pierre se moquent de ces rivalités et éprouvent le bonheur d’être ensemble, en dépit des interdits familiaux. Un jour, arrive chez Elise, Sarah, une femme enceinte qui se cache et qu’il faut appeler Marie. Dès lors, au thème des amours enfantines contrariées se substitue celui des persécutions à l’encontre des Juifs, car sans qu’Elise sache pourquoi, Sarah ôte une étoile jaune de son manteau. La famille d’Elise a beau dire que Marie est une cousine, les enfants sentent bien que le temps qui passe, le rythme des travaux et des jours, sont chargés d’un lourd secret qu’ils ne comprennent pas. « C’est la guerre », disent les adultes.

L’écriture de Cécile Roumiguière, pleine de sous-entendus et les images en demi-teintes de Natali Fortier installent un climat étouffant, où la joie de Noël ne parvient pas à jaillir des visages ternes. Pourtant la jeune femme va mettre au monde une petite fille, Myriam, grâce à l’aide de Mme Dourdou appelée à la rescousse pour accoucher Marie. Les cloches retentissent pour la messe de Noël et la naissance de la petite. Elles fêtent l’espoir né de la réconciliation entre les familles, bien décidées à construire un pont.

Les références à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et à des pratiques avérées d’accueil dans des familles villageoises, si elles donnent de la véracité au récit, sont un peu à double tranchant. Elles alourdissent la narration parce qu’elles assignent à une époque sans être un récit historique et, même si elles décrivent bien le poids qui pèse sur des enfants, cela risque d’occulter la portée universelle que l’on trouve dans Flon-flon et Musette, par exemple. La qualité des personnages de Cécile Roumiguière, le point de vue au ras des enfants et l’atmosphère lourde dessinés par Natali Fortier construisent un album bien intéressant sans être pleinement convaincant.

Présentation par l'éditeur


Il s'appelle Pierre, elle s'appelle Elise, ils vivent chacun d'un côté de la rivière. Il pourrait y avoir un pont entre leurs fermes, mais il n'y en a pas, les deux familles sont fâchées depuis si longtemps... Et puis, c'est la guerre, on a d'autres soucis. Pourtant, Elise et Pierre sont amis, ils se voient en cachette. Et quand cette femme au ventre rebondi vient se cacher chez Elise, c'est