Aller au contenu principal

Dormir cent ans

Heyoka jeunesse
Théâtre
à partir de 13 ans
: 9782330057558
12.00
euros

L'avis de Ricochet

Aurore compte ses pas, le nombre des mots qu'on lui dit, les touches du piano. Elle s'observe, photographie son corps qui change à douze ans. Théo a lui treize ans. C'est un solitaire qui se laisse guider par un ami imaginaire, la Grenouille, et qui ne tient pas compte des conseils de sociabilité de son père. Chacun des deux jeunes suit sa petite vie de pré-adolescent, pas vraiment heureux, pas vraiment malheureux. Aurore et Théo sont dans la même classe au collège, mais n'auraient jamais pensé se parler. Il faudra une forêt, des tigres et des grenouilles pour les rapprocher.

Il est des pièces de théâtre qui se lisent facilement, car elles s'amusent avec les mots, les rebondissements des dialogues, bref possèdent un caractère littéraire affirmé. Pauline Bureau a choisi le symbole, la lenteur des situations, le non-dit. Malgré les dessins de Yves Kuperberg (également scénographe), le lecteur doit vite faire l'effort de reconstituer une atmosphère de délicatesse des sentiments afin de profiter pleinement de ce qui se joue. Il est question du difficile passage à l'adolescence, des protections qui finissent par enfermer, de l'incompréhension des adultes, et in fine de la façon d'avancer, au cœur de la nature par exemple. Finement et avec peu de mots (d'où la lecture laborieuse), la dramaturge saisit des moments ingrats qui passent. Prometteur, à voir sur scène pour finir de se faire un avis !

Présentation par l'éditeur


Cette pièce interroge le délicat moment de l'entrée dans l'adolescence, avec Aurore, 12 ans, étonnée de ce corps qui se transforme, et Théo, 13 ans, qui a encore besoin d'un ami imaginaire.