Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Dans un brouillard de poche : portraits au filtre des écrans

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 12 ans
79 pages
: 9791092353570
9.50
euros

L'avis de Ricochet

Quelle lecture fascinante que ce dernier recueil de Thomas Scotto aux bienheureuses éditions du Pourquoi Pas !

Poèmes en prose, ou rimés, dialogués, rapportés, commentés, une multitude de formes pour dire la force de l’aliénation « au fil des écrans », pas très ancienne, que l’auteur fait naître avec la télé couleur, mais qui agit comme une vague submersive sur notre vie quotidienne, ses moindres espaces, les interstices, et remplit tout : la vie familiale, l’amour, les cours, les relations, l’image de soi ; Thomas Scotto trouve pour chaque moment la fameuse « appli », et comme elle est poétique, on se laisse entraîner.

Dans ce petit recueil, on lit au kilomètre, ou on pioche, ça et là, au hasard ou pas, le titre qui accroche « La Grand-messe », « Van Gogh 2.0 » ou encore « Nounou n.f. ». L’illustration de Madeleine Pereira bat la mesure, le dessin constate, certifie, illumine : ah, le buisson de feuilles rouges du baiser dévoilé de « Collection » ! Tout est bon, se savoure, tout est juste, si finement observé, si délicatement dit. Même les contre-vérités de « C.O.N.S.T.E.R.N.A.T.I.O.N.S. » résonnent en nous familièrement :

 « Personne n’a jamais marché sur la Lune. C’était du cinéma, des effets spéciaux. Si quelqu’un a marché sur la Lune, mon père, c’est Dark Vador ! »

Mais si le premier poème évoque une nouvelle phase de l’évolution, « le développement de nos cinq sens dans les muscles de nos deux pouces », d’autres échafaudent de nouvelles transgressions : assister au concert le portable éteint au fond de la poche, organiser des brigades d’extinction des feux publicitaires qui polluent la nuit, saisir l’invisible imprévisiblement, et anticiper l’inévitable passage à tabac virtuel sur les réseaux sociaux a-sociaux. Chaque texte est prétexte : à réflexion, à discussion, à consternation, à passion. Des poèmes qui libèrent la parole.

Vous n’avez pas retenu le titre ? C’est Dans un brouillard de poche, de Thomas Scotto, et c’est indispensable.

Présentation par l'éditeur

Une suite de portraits. Des textes courts… Des tons différents. Des portraits aussi seulement en images. Des portraits de tous âges. C’est un projet autour de l’image. Ce qui fascine, ce que l’on subit, ce qui informe et désinforme, l’accumulation, l’accès facile, terriblement facile, ce qui fabrique des souvenirs pour longtemps et qui fait aujourd'hui partie intégrante de certains de nos apprentissages.

Du même auteur

Moi et ma bande / Zélie et moi

Roman
à partir de 9 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Mes amis de partout

Album
à partir de 4 ans

Du même illustrateur

Mille et une miettes

Roman
à partir de 9 ans
Avis de lecture

La lionne, le vieil homme et la petite fille

Roman
à partir de 9 ans
Avis de lecture