Aller au contenu principal

Avant quand y avait pas l'école

Seuil'issime
Album
à partir de 8 ans
Réédition
: 9791023508321
5.90
euros

L'avis de Ricochet

La suite du génialissime Quand papa était petit, y avait des dinosaures est enfin disponible en format poche. L’humour qui était présent dans le premier titre est toujours au rendez-vous dans ce second volume. On retrouve ainsi des blagues qui reposent sur des jeux de mots pris au pied de la lettre ou sur des expressions détournées et des retournements de situation qui font référence à notre monde actuel. Certaines plaisanteries toucheront certainement davantage le lecteur adulte que le lecteur enfant mais celui-ci rira tout de même de nombreuses doubles pages très bien pensées. L’absurde est souvent au rendez-vous et ce qui advient aux personnages est alors totalement jubilatoire.

Le thème choisi pour ce volume est aussi respecté tout au long de l’album : sont ainsi abordés la préparation matinale (avec l’absence de lecture des paquets de céréales), les enseignements nécessairement différents (que faire d’une flûte à bec ?) et même les activités périscolaires (les centres aérés existaient déjà !). À l’époque de « l’inégalité des chances », tout est donc prétexte à rire : Vincent Malone sait trouver des situations désopilantes et l’humour est encore bien mis en valeur grâce aux mises en scène créées par André Bouchard. De quoi donner envie de compléter la collection entamée avec de nouveaux thèmes. Gageons que le duo d’auteur et illustrateur aura encore de bonnes surprises pour ses lecteurs. A suivre.

Présentation par l'éditeur


Avant quand y avait pas l’école, les fusées et la technologie en général, c’était au petit bonheur la chance. La connaissance se transmettait de génération en génération grâce au système dit du « bouche à oreille », (à l’époque on disait « Bouchekipue à oreillesale »). Quand il pleuvait on disait que c’était Dieu qui faisait pipi, et l’orage, boum, Dieu qui pète ! Bref, tout le monde était bête