Aller au contenu principal

Arthus et les nuages

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 5 ans
: 9782918194569
13.50
euros

L'avis de Ricochet

« Arthus avait une langue mal élevée », ainsi commence cette histoire d’apprentissage difficile où l’enfant trouve sa voie. Arthus dont le père est « météorologiste » a un destin tout tracé. Il sera météorologiste aussi. Ainsi en ont décidé ses parents. Malheureusement, Arthus est incapable de prononcer ce mot « mé-té-o-ro-lo-gis-te ». Rien n’y fait. Ni les médecins savants ou bienveillants, ni les exemples qui lui sont donnés. Son esprit et sa langue se rebellent devant les noms scientifiques qui lui sont opaques, en particulier ceux des nuages. Alors, Arthus invente son dictionnaire des noms de nuages. Lorsque les spécialistes renoncent, lorsque le père se désole, Arthus peut faire chanter sa différence et apporter sa petite voix, sa pierre à l’édifice des langues et langages du monde.

Avec beaucoup d’humour, et de malice, Anne-Gaëlle Balpe joue avec les mots difficiles de notre univers quotidien sur lesquels tous les enfants butent et qu’ils finissent, le plus souvent par dompter. Les mots « Orthophoniste, ophtalmologiste », appartiennent tôt à l’univers des enfants, sans oublier le terrible « pestacle » et elle joue à dédramatiser la difficulté en mettant toutes ces syllabes en guirlandes avec la complicité d’Olivier Daumas. Cette fantaisie ne va pas sans poésie. Les mots difficiles s’enchaînent jusqu’au délire et Arthus trouve refuge auprès des nuages « les merveilleux nuages ».

Un livre ouvert à la difficulté d’’apprendre pour réconcilier les enfants avec les mots imprononçables, rassurer les adultes et proposer, sans en avoir l’air, quelques chemins détournés.

Présentation par l'éditeur


Arthus avait une langue mal élevée. Quand il voulait dire certains mots, elle se tordait ou se bloquait, dérapait, postillonnait Il n'arrivait jamais à les prononcer. Le pire, c'était le mot qui désignait le métier de son père... et son futur métier, puisque son père en avait décidé ainsi.