Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Age tendre

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 13 ans
377 pages
: 9782377314652
17.00
euros

L'avis de Ricochet

C'est en compagnie des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer que Valentin, 15 ans, effectue son service civil. Parachuté dans un village reconstitué à l'ancienne pour coller aux années 60, le jeune homme a pour principale mission de trouver un sosie de Françoise Hardy qui vienne chanter La maison où j'ai grandi à tous les résidents. Mission impossible... ? Pas pour Valentin, anti-héros aux traits autistiques coincé dans un conflit de loyauté, qui trouve dans la rédaction obligatoire de son rapport de stage le moyen - en couchant sur le papier la biographie de Sola, médecin responsable de l'unité - de dénouer son sac de nœud et retrouver sa voix qui ressemble étrangement à celle d'une chanteuse des années 60…

Robes Courrèges, couleurs acidulées, blousons noirs et musique yéyé, Clémentine Beauvais remonte le temps et plonge son lectorat dans un univers savamment reconstitué et minutieusement décrit par son héros Valentin, jeune homme angoissé mais aussi très attachant, qui mesure son degré d'anxiété comme d'autres regardent l'heure. Si l'écriture factuelle déstabilise au début, on s'y habitue rapidement pour finir totalement accro à ce rapport de stage qui ressemble au final plus à un récit intime qu'à un devoir scolaire. Les dialogues abracadabrants des résidents se savourent, comme le franc-parler de Sola, médecin responsable, parfois irresponsable mais farouchement humaine.

Cette comédie douce-amère pointe du doigt les dysfonctionnements du système : par exemple, l'inutilité de remplir des formulaires officiels qui, au final, ne servent à rien ou encore les disparités de répartition entre les différents départements.

Un roman endiablé, unique en son genre, et profondément humain. Une pépite !

Présentation par l'éditeur

La Présidente de la République l’a décidé : tout élève doit faire, entre sa troisième et sa seconde, une année de service civique quelque part en France. Valentin Lemonnier n’a pas de chance : ses vœux ne sont pas respectés, et il est envoyé dans le Pas-de-Calais, dans un centre pour personnes âgées atteintes d’Alzheimer, minutieusement reconstitué pour ressembler à un village des années 60.


Sa