Aller au contenu principal

14-14

DYS
Roman
à partir de 10 ans
: 9782811219819
15.90
euros

L'avis de Ricochet

« Ce matin j’ai pris mon vélo et je suis allé à Corbeny pour te voir. J’ai découvert que le village ne ressemble plus du tout à ce que tu m’as décrit ! Aucun Hadrien Lerac, ni Mortier, n’y habite plus. Tu n’es pas de ma famille, tu n’es pas mon cousin, tu n’es même pas du même siècle que moi. On habite à vingt kilomètres l’un de l’autre, mais à cent ans d’écart ! »

Hadrien et Adrien ont tous deux treize ans, une amoureuse ainsi que des histoires avec des garçons de leur âge. Hadrien et Adrien habitent tous deux en Picardie, entourés de leurs proches, leurs parents, leurs cousins, leurs sœurs avec lesquels il arrive qu’ils se chamaillent. Malgré les nombreux points communs qui relient ces jeunes gens, il leur est impossible de se rencontrer physiquement, et pour cause : Hadrien vit en 1914, Adrien vit en 2014 !

Hadrien et Adrien communiquent par lettres en déposant leurs missives dans une étrange boîte aux lettres bleue. C’est précisément cette boîte aux lettres qui a permis la rencontre des deux adolescents en provoquant de manière complètement fantastique une faille temporelle entre les deux époques où chacun évolue. Au fil des lettres, une fois passées la surprise et les incompréhensions du fait d’une écriture, d’un style, d’un vocabulaire, désuets pour l’un ou inconvenants pour l’autre, se tisse une amitié sincère.

La totale confiance que se font les jeunes gens, les confidences auxquelles les amène cette correspondance manuscrite, le récit du quotidien des deux garçons très ancré dans leurs époques, l’arrière-plan historique de l’intrigue (Hadrien est fils d’un cultivateur picard à la veille de la guerre de 1914), rendent le lecteur totalement dépendant à ce roman. Comme le stipule la pastille se trouvant sur la première de couverture du livre, le fait que la typographie de ce roman soit spécialement adaptée aux lecteurs dyslexiques facilite d’autant plus la lecture de ceux qui ne le sont pas. Il apparaît donc difficile de refermer le livre avant d’en connaître la fin, tant la personnalité sympathique des personnages émanant de leur correspondance accroît le caractère dramatique de l’intrigue avec cette épée de Damoclès que représente la Grande Guerre et qui menace de s’abattre sur Hadrien et les siens.

Le message généreux et altruiste que les auteurs de ce texte envoient aux lecteurs contemporains à travers ce récit d’amitié va ainsi de concert avec la ligne éditoriale de la collection Dys promue par Castelmore dont la visée est de rendre la lecture accessible et confortable à tous. Un roman à découvrir donc et une initiative éditoriale à relayer !

A découvrir également chez Castelmore, dans la collection Dys :
Adèle et les noces de la Reine Margot, de Silène Edgar.
Un ogre en cavale, de Paul Beorn.

Présentation par l'éditeur


A l’aube de la Grande Guerre…
Adrien et Hadrien ont treize ans et habitent tous les deux en Picardie. Ils ont les mêmes préoccupations : l’école, la famille, les filles… Une seule chose les sépare : Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914. Grâce à une boîte aux lettres mystérieuse, les deux adolescents vont s’échanger du courrier et devenir amis.
Mais la Grande Guerre est sur le point d’éclater pou