Les classiques


Petit Chaperon Rouge (Le)

L'auteur :

Charles Perrault

Première édition :

Contes de ma mère l'Oye, ou Histoires ou contes du temps passé avec des moralités, Barbin, 1697.

Les principaux illustrateurs :

Véronique Ageorges - Eric Battut - Bernadette - Quentin Blake - Danièle Bour - Chiara Carrer - Serge Ceccarelli - Emma Chichester Clark - Jean Claverie - Achille Devéria - Gustave Doré - Philippe Dumas - Georg Hallensleben - Sophie Heilporn - Joëlle Jolivet - Kelek - Monika Laimgruber - Warja Lavater - Félix Lorioux - Frédérick Mansot - Gerda Muller - Pef - Tony Ross - Lisbeth Zwerger - Sarah Moon - Rascal - Susanne Janssen - Anna Laura Cantone - Christian Roux (1952-) - Maud Riemann

En bref...

Cette histoire doit son titre à la coiffe que porte une petit fille chargée par sa mère d'apporte à sa grand-mère (Mère-Grand), "une galette" et "un petit pot de beurre". Chemin faisant, elle rencontre le loup qui, informé de sa destination, l'y précède, devore la grand-mère alitée dont il endosse les vêtements et prend la place, avant de croquer le Chaperon.

Choix d'édition :

Le petit chaperon rouge - Ill. par Julia Sarda Portabella - Usborne Publishing LTD - 2016
Le petit chaperon rouge - Ill. par Edgar Tijtgat - Albin Michel Jeunesse - 2015
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Joanna Concejo - Notari - 2015
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Zelda Zonk - Play Bac (Editions) - 2015
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Xavier Deneux - Milan - 2015
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Sybille Schenker - Minedition - 2014
Et la galette dans tout ça - Ill. par Christophe Alline - Didier Jeunesse - 2014
Il était plusieurs fois - Ill. par Emmanuelle Bastien - Atelier du Poisson soluble - 2014
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Mélanie Allag - Père Castor Flammarion - 2014
Le grand méchant loup et le Petit Chaperon rouge - Ill. par Kimiko - Ecole des Loisirs (L') - 2013
Le petit chaperon rouge - Ill. par Barroux - Seuil Jeunesse - 2012
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Lydie Arickx - Actes Sud junior - 2012
Le Petit Chaperon Rouge et autres contes de l'enfance et du foyer - Ill. par Arthur Rackham - Editions Corentin - 2012
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Thierry Dedieu - Seuil Jeunesse - 2011
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Bernadette - NordSud - 2011
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Jacob Grimm - Le Genévrier - 2011
Le Petit Chaperon Rouge - Seuil Jeunesse - 2007
Le petit chaperon rouge. La scène de la chemise de nuit. - Ill. par Jean-Luc Buquet - Autrement Jeunesse - 2006
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Maud Riemann - Bilboquet - 2006
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Georg Hallensleben - Gallimard Jeunesse - 2006
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Chiara Carrer - La Joie de Lire - 2005
Contes de Grimm. Volume 2 - Ill. par Nikolaus Heidelbach - Seuil Jeunesse - 2004
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Frédérick Mansot - Magnard Jeunesse - 2003
Le Petit chaperon rouge - Ill. par Lisbeth Zwerger - NordSud - 2003
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Joëlle Jolivet - Albin Michel Jeunesse - 2002
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Sarah Moon - Grasset Jeunesse - 2002
Le Petit Chaperon Rouge - Ill. par Susanne Janssen - Seuil Jeunesse - 2002
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Rascal - Pastel - 2002
Le petit chaperon rouge - Ill. par Marie-Geneviève Thoisy - Lire c'est partir - 2002
Le petit Chaperon rouge - Ecole des Loisirs (L') - 2001
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Anna Laura Cantone - Père Castor Flammarion - 2001
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Eric Battut - Bilboquet - 2000
Les Grands contes de Grimm - Ill. par Anastassija Archipowa - Albin Michel Jeunesse - 2000
Le Petit Chaperon rouge et autres contes - Père Castor Flammarion - 1999
Le Petit Chaperon rouge - Nathan - 1998
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Emma Chichester Clark - Gründ - 1997
3 petits contes au théâtre - Ill. par Jean Claverie - Albin Michel Jeunesse - 1996
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Serge Ceccarelli - Hachette Jeunesse - 1996
Le Petit Chaperon rouge - Calligram - 1995
Le Petit Chaperon Rouge - Ill. par Jean Claverie - Albin Michel Jeunesse - 1994
Le Petit Chaperon Rouge - Ill. par Monika Laimgruber - NordSud - 1993
Le petit chaperon rouge - Ill. par Sophie Heilporn - Hachette Jeunesse - 1993
Le Petit chaperon rouge - Ill. par Lisbeth Zwerger - Nathan - 1989
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Gerda Muller - Hachette Jeunesse - 1989
Le Chaperon rouge - Ill. par Laurence Batigne - Casterman - 1986
Contes - Ill. par Keiko Kasza - Hatier - 1986
Les Contes de Perrault - Ill. par Danièle Bour - Grasset Jeunesse - 1984
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Véronique Ageorges - G.P. Rouge et Or - 1984
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Sarah Moon - Grasset Jeunesse - 1983
Le Petit Chaperon Rouge - Ill. par Lisbeth Zwerger - Duculot - 1983
Le Petit Chaperon Rouge - Ill. par Quentin Blake - Gallimard Jeunesse - 1982
Le petit Chaperon Rouge - Ill. par Tony Ross - Gallimard Jeunesse - 1980
Le Petit Chaperon Rouge - Ill. par Philippe Dumas - Ecole des Loisirs (L') - 1979
Le Petit Chaperon rouge - Ill. par Bernadette - Hatier - 1977
Le petit Chaperon Rouge - Ill. par Tony Ross - Gallimard Jeunesse - 1972
Le Petit chaperon rouge - Ill. par Warja Lavater - Maeght - 1965
Contes - Ill. par Félix Lorioux - Hachette Jeunesse - 1927
Contes - Ill. par Achille Devéria - Mame - 1835
Contes - Ill. par Tony Johannot - Mame - 1835
Contes - Ill. par Gustave Doré - -0001

A suivre...

Il semblerait qu'à l'origine, il existait en Chine un vieux conte populaire nommé La vieille femme tigre. Il raconte l'histoire de deux fillettes amenant de la nourriture à leur grand-mère dévorée par un tigre prenant sa place pour manger les enfants à leur tour. Ce motif sera repris ensuite de façon quasi universelle par beaucoup de conteurs qui le feront varier selon les époques et les lieux. Plus tard, à la fin du 19e siècle et jusqu'au milieu du vingtième, des éthnologues et des folkloristes ont recherché dans les campagnes françaises les contes populaires courants. Leur travail a permis de retrouver le conte tel qu'il était avant que Charles Perrault ne lui donne ses lettres de noblesse.
En 1697, paraît Histoires ou contes du temps passé avec des moralitez, recueil de huit contes orné de gravures. L'auteur donne sa couleur au Petit Chaperon rouge et réécrit son histoire dans un français très élégant et stylé, en introduisant une morale finale destinée à mettre en garde les enfants contre les dangers de la forêt. « [...] ces bagatelles n’étaient pas de pures bagatelles, qu’elles renfermaient une morale utile, et que le récit enjoué dont elles étaient enveloppées n’avait été choisi que pour les faire entrer plus agréablement dans l’esprit et d’une manière qui instruisît et divertît tout ensemble. » : écrit Charles Perrault dans sa préface des Contes de la mère L’Oye. Le succès du conte est immédiat et des exemplaires circulent très rapidement en France comme à l'étranger. Dorénavant, la forme littéraire du conte prend le dessus sur la tradition orale.
On découvre en 1953 le manuscrit des Contes de la mère L’Oye datant de 1695, illustré de dessins coloriés et signé par Pierre Perrault Darmancour. ( P. P. )


Adaptations :

Le Petit Chaperon Rouge, raconté par Nicole Vallée, ill. de Denise Chabot, Fernand Nathan, collection "Lecture facile", 1970.

Crock, Crock, Le Petit Chaperon Rouge, ill. de Robert Scouvart, Magnard, 1986.

B. de La Salle, Le Petit Chaperon Rouge, ill. de Laurence Batigne, Casterman, 1986.

Contes comme la lune, ill. par Pef, Messinos Farandole, 1991.

Elisabeth Hartmann, Le Petit Bonnet, Syros, 1992.

Yvon Pommaux, John Chatterton Detective, L'Ecole des Loisirs, 1993, 40 p.

Le Petit Chaperon Rouge, ill. de Jean Claverie, 15 ill. couleurs, Albin Michel, 1994, 25 p.

Anne Bertier, Mon Loup, Grandir, 1995.

Ed Young, Lon Po Po, Flammarion, 1995.
A partir de 5 ans - Dans un coin reculé de Chine, vivent une mère et ses trois filles. Un jour, la mère laisse seules les fillettes pour aller rendre visite à la grand-mère. Fort content de cela, le loup en profite pour se faire passer pour la grand-mère « Po Po », pénétrer dans la maison et se coucher dans le lit des enfants. Au bout d’un certain temps, la plus futée des petites filles se doute de la supercherie et invente un stratagème pour se débarrasser du loup. Sous le prétexte de lui ramener des noix de gingko, elles montent à l’arbre le plus proche et l’allèchent. Le loup essaie de rejoindre les petites, mais tombe de l’arbre et se tue.
Ce conte inspiré du Petit Chaperon rouge et du Loup et des sept chevreaux garde une part de ces histoires. On y retrouve en effet les protagonistes principaux : les trois petites filles qui symbolisent le chaperon, le loup, la mère et la grand-mère. L’histoire est cependant modifiée : elle se déroule dans un lieu clos plutôt qu’en pleine nature et le danger s’introduit dans le lit des fillettes. C’est la ruse qui permettra aux enfants de s’en sortir. Comme dans le conte La chèvre et des chevreaux, la mère s’en va chercher de la nourriture et le loup essaie d’entrer dans le refuge des enfants. Dans l’histoire des frères Grimm, les agneaux sont mangés mais sont sauvés. De même, l’histoire de Lon Po Po se finit bien, le loup meurt et les enfants s’en sortent sains et saufs.

Philippe Corentin, Mademoiselle sauve qui peut, L'Ecole des Loisirs, 1996.
ISBN : 2-211-04151-5.
A partir de 4 ans - Mademoiselle Sauve-qui-peut est une fillette maligne et espiègle. Partout où elle passe, tout le monde fuit tant elle est infatigable. Sa mère, excédée, l’envoie chez sa grand-mère porter une galette et un petit pot de beurre. Mais sa grand-mère ne s’y trouve pas. Seul, le loup est là dans son lit à attendre. Mademoiselle Sauve-qui-peut est loin d’être bête. Elle connaît l’histoire du petit Chaperon Rouge et jette le loup dehors. La grand-mère intervient et demande à la fillette d’arrêter d’embêter l’animal. Ce loup est un gentil loup qu’elle héberge pour la nuit. La fillette s’excuse et s’en va ravie.
Philippe Corentin crée un personnage au tempérament fort qui va à l’encontre du personnage initiale. Le Petit Chaperon rouge de Perrault, plutôt naïf, se fait piégé facilement par le loup. Ici, les rôles sont inversés. C’est le loup et tous les animaux de la forêt qui sont inquiets de l’attitude effrayante de Mademoiselle Sauve-qui-peut. Les enfants apprécieront cet album très coloré et très drôle, dans son format à l’italienne. Philippe Corentin crée réellement un univers bien à part, un univers piquant et parodique vraiment remarquable. Cd-Rom Les Contes de Perrault, Encyclopédie de la littérature française, Bibliopolis, 1998.

new