Notre invité : Benjamin Chaud


« Je suis né en 1975 dans un petit village des Hautes-Alpes, après avoir perdu toutes mes chances de réussir un jour dans la compétition de ski, je pars faire des études de dessin aux arts appliqués de Paris puis aux arts décoratifs de Strasbourg avec Claude lapointe. Depuis, je suis “auteur illustrateur jeunesse“ c’est-à-dire que je dessine des éléphants de jardin et d’autres créatures sympathiques pour  Bayard, Albin Michel, Actes Sud, Nathan... Je m’oriente de plus en plus vers la bande dessinée, j’en ferai peut-être même une un jour.  Je vis à Marseille et je travaille dans un atelier plein d'illustrateurs et d'illustratrices formidables et j’essaie d’apprendre le hongrois mais ce n’est pas de la tarte. »
- A quel héros ou personnage de fiction vous identifierez-vous volontiers ?
 Calvin dans "Calvin et Hobbes"

- Quelle utopie seriez-vous prêt à défendre ? 
Je pense très sérieusement que ce serait chouette de vivre comme des indiens avec des chevaux et des tipis.



- A part être écrivain ou illustrateur, que rêveriez-vous d'être ?
Indien donc, ou paysan en Grèce ou au Mexique

- Où écrivez-vous ? Quel est le lieu qui vous inspire le plus ?
Partout sauf dans mon atelier, j'aime beaucoup dessiner au café et dans le train

- Quel est le sentiment qui vous habite le plus souvent  ?
L'inquiétude (et des fois le courroux et l'effroi)



- Quel (s) genre(s) de livre(s) vous tombe(nt) des mains ?
Moby Dick tombé une fois page 230 et une autre, plus près but, page 234 (du fait j'ai quand même lu deux fois le début...)

- Que redoutiez-vous enfant ?
Me faire étrangler par l'homme invisible et avoir trop peur pour pouvoir m'enfuir ou crier, avec ma famille qui fait la fête dans la pièce d'à côté.

- Vous arrive-t-il de côtoyer des êtres imaginaires ?
Les spectateurs invisibles de la sitcom de ma vie, mais nous gardons nos distances.



- Que feriez-vous ou diriez-vous à un ogre s'il vous arrivait d'en croiser un ?
"sapristi!"

- Qu'avez-vous conservé de l'enfance ?
Une certaine méfiance et incompréhension vis à vis des adultes.

- Selon vous, qu'est-ce qui fait vendre un livre ?
C'est une question que je m'interdis de me poser.

- Quel qualificatif  vous colle à la peau ?
"sympa" j'en ai bien peur... alors que quand on me connais un peu c'est tout bonnement hallucinant

- Quelle est la meilleure phrase qu'un enfant vous ait dite  ?
Comme je suis vraiment très célèbre je suis passé sur M6 lors d'un salon du livre et le lendemain un petit garçon m'a dit: "Tu sais je t'ai vu à la télé hier, et toi... tu m'as vu?"



- Quelle est votre définition du bonheur ?
Miss Limousin 1998 disait que le bonheur c'était quand on était content, je ne suis pas loin de partager son pont de vue.

- Si vous aviez  la possibilité de recommencer, que changeriez-vous ?
Tout. Et ça me fatigue rien que d'y penser.
- Enfant, quel genre de lecteur étiez-vous ?
Le genre à lire à 2 cm du livre.

- Vis-à-vis de quoi vous sentez -vous impuissant ?
Tellement de choses... mais j'arrive très bien à faire abstraction.

- Quel est l'animal auquel vous ressemblez le plus ? Pourquoi ?
L'ours, pour le côté démonstratif et primesautier.

- Quel est le mot que vous préférez dans la langue française ?
"Week end"

- Que souhaiteriez-vous que l'on retienne de vous ?
Rien, je suis pour l'économie de place.
 
 
Vos livres
- Quelle est votre dernière sortie pour la jeunesse ?
Une nouvelle aventure catastrophique de la fée coquillette



- Le(s) livre(s) dans votre production dont vous êtes particulièrement fier ou qui vous laisse(nt) un souvenir particulier
Pomelo

- Quel est le thème que vous aimez davantage traiter ?
Je me spécialise tranquillement dans les animaux qui louchent.

- D'où est né votre premier livre/ illustration ?
Du travail à l'école ainsi que d'une farouche et insensée envie d'être publié.

- Quel livre en littérature de jeunesse auriez-vous voulu écrire ou réaliser à la place d'un autre  ?
Aucun, je suis déjà bien content d'avoir mon petit chemin.



- Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?
La suite des aventures de Pomelo, un dessin animé pour la télé et un autre album avec Ramona Badescu sur un couple de bestioles sous la neige.

- Où et comment vous voyez-vous dans 10 ans ?
 Où je ne sais pas mais j'essaie de m'y voir avec indulgence.
 
Références
Littérature de jeunesse

- Un livre pour la jeunesse qui vous a marqué petit ?
J'ai grandi avec les livres dangereusement féministes des éditions Des femmes, j'ai beaucoup aimé "Rose Bombonne" complètement hypnotique pour moi. Il y avait aussi les livres de Binette Schroeder comme "Crocodile crocodile" avec une ambiance tellement forte.

- Quels sont vos auteurs-illustrateurs de référence ou qui pour vous développent une approche intéressante ?
Surtout des filles Kitty Crowther, Béatrice Alemagna, Hélène Riff, Delphine Durand, Benoit Jacques, Paul Cox ...

- Quels sont vos livres "coups de cœur", les "incontournables" en littérature de jeunesse ?
Mes coups de coeurs changent tout le temps, en ce moment j'aime beaucoup "Dans moi" d' Alex Cousseau et Kitty Crowther

Culture
- Un film, une photo/illustration qui vous touche  ?
 Lost Highway de David Lynch

- Un musicien
Socalled, Coco Rosie

- Un lieu où vous aimeriez vivre
Une maison avec un escalier à la mer ou à la montagne.

- Une phrase (une devise) qui vous guide 
J'aime bien les aphorismes de Louis Scutenaire:  "je ne juge pas, je condamne", "le contraire est toujours vrai"
 


Actualité
- Vos dernières (bonnes) lectures ?
"La vie des rats" de Neige Sinno, "Voyage d'un Européen à travers le XXe siècle" de Geert Mak, "Qui se souvient de David Foenkinos" de David Foenkinos

- Un site  (sur les techniques graphiques, un auteur-illustrateur, une approche particulière du texte, de la littérature...) que vous souhaitez  recommander ?
Le blog de Chicou-chicou (http://chicou-chicou.com/) développe de nouvelles formes narratives grâce à internet tout en restant très bête et rigolo.
 


Voir aussi :

Benjamin Chaud sur Ricochet
new