Aller au contenu principal

Tyrannosia

Somnambule
Livre-jeu
à partir de 6 ans
: 9782889083855
10.00
euros

L'avis de Ricochet

Un peu comme les Barbapapa mais moins ronds, les Tyrannosia semblent former, sinon une famille, du moins un clan de sauriens apparentés. Plutôt éloignés des terribles tyrannosaures dont ils portent le nom, les taches sur leur corps comme autant d’yeux malins, leurs lignes courbes, leurs couleurs rouge et vert un peu gris, leurs formes arrondies, s’adaptent formidablement à leur environnement. Bafouille, Barbouille, Baguette, Bavard, Barbote et le petit Basta s’ébattent dans un monde indécis qui leur ressemble, avec lequel ils semblent en osmose.

Arrive alors un objet surprenant, un peu soucoupe volante, un peu machine à vapeur. En sort un personnage connecté, extra-terrestre, puisque la tribu des Tyrannosia semble habiter la Terre. Commence alors une grande partie de cache-cache entre l’extra-terrestre un peu martien et la tribu des Ba ! C’est Baguette qui mène la danse, il cherche des congénères, et lorsqu’arrive l’extra-terrestre qui parle un langage inconnu et incompréhensible, tous vont se cacher ou s’abriter derrière les feuillages.

La course qui s’ensuit réjouira les lecteurs : à eux de distinguer les ocelles des nervures des arbres où se dissimulent les joyeux drilles. L’extra-terrestre est perplexe : inhabitée cette contrée ? Dans les arbres, sous l’eau, les Tyrannosia le mènent par le bout du nez et il est vite à bout de forces, démoralisé…

Les enfants experts en jeu de « je cherche, je trouve » auront grand plaisir à débusquer les uns et les autres. Le récit progresse de cachette en cachette et la page finale donnera à tous l’occasion de relire l’ensemble pour retrouver Baobab, Babine, Baliverne et Batavia… Très drôle !

Présentation par l'éditeur

Une soucoupe volante atterrit sur une planète peuplée de dinosaures. En sort un drôle de petit robot chargé d’aller capturer un de ces gros animaux et de le ramener à la soucoupe. Mais les dinosaures sont malins, ils savent se cacher sous les feuillages, entre les branches et derrière les troncs. Pas facile de les repérer… Ils ont l’art du camouflage !

Cette bande dessinée, aux courbes douces et