Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Surfman

Bande dessinée
à partir de 10 ans
: 9791090743595
9.90
euros

L'avis de Ricochet

A mi-chemin entre surfeur et Superman, il y a « Surfman », contraction des deux. Tel Superman c’est un sauveur, mais il ne vole pas, il surfe sur la Vague. Ce thème de la vague est issu de deux sources. Au sens propre, cela désigne le tsunami qui en 2004 a ravagé l’Asie du Sud-Est ; au sens figuré, il s’agit clairement, en écho aux élections présidentielles, de la Vague Bleu Marine, paraphrase du Front National. Les deux thèmes s’emboitent l’un dans l’autre.

Au début du récit rétrospectif, une journaliste interviewe Pierre, un militant repenti de La Vague. Il s’est laissé séduire par la volonté de changement. Rapidement, il découvre un parti xénophobe et antisémite supposé remporter les élections dans un déferlement populaire. Or, à la place du succès attendu Pierre raconte comment la vague emporta tout sur son passage en quelques minutes. Tous les habitants sont alors étonnés, pétrifiés, frappés de stupeur. Lui attrape son fils et sa femme et court se cacher. L’eau l’emporte mais il est sauvé au dernier moment. Surfman débarque sur son engin flottant pour détruire La Vague…

Ce récit fait preuve d’une réelle intelligence narrative, il est à la fois angoissant et porteur d’espoir grâce au super-héros. Construit sur un dessin minimaliste, sa lecture est facilitée par une partie graphique très fluide où sont mis en scène des personnages longilignes surmontés d’une grosse tête. Il n’utilise que quelques couleurs : le noir et blanc pour l’interview, le bleu pour La Vague et l’orange pour Surfman.

Pour toutes ces bonnes raisons, cet album militant peut convenir aux jeunes lecteurs comme aux plus âgés. La dénonciation du parti est claire et nette et la superposition des deux significations de « la vague » bien trouvée. Néanmoins, le personnage de Surfman, en Sauveur suprême suscite des questions. D’où vient-il ? Pourquoi agit-il ainsi ? Passer de la déférence à la Vague à l’admiration (adoration) envers Surfman est-ce si différent ? Jérôme Ruillier résout ce problème de façon quasi miraculeuse. Surfman disparaît mais la population gagnée par son exemple se met au travail et Pierre conclut « on est tous Surfman ». On aimerait le croire. Un peu simple peut-être ?

Présentation par l'éditeur

La Vague, parti politique extrémiste, s’apprête à remporter les prochaines élections, remplissant d’espoir tous ses militants. Mais le jour J, les événements prennent une tournure dramatique. Portant en elle toute la haine, le racisme, la peur et la colère, la Vague se transforme en tsunami, submergeant tout sur son passage… C’est alors qu’un mystérieux super-héros apparaît : Surfman.

Feuilleter un extrait

Du même auteur

L'enfant, la pierre et la fleur

Album
à partir de 3 ans