Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Sothik

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 12 ans
: 9782211230629
13.00
euros

L'avis de Ricochet

Le livre n’appartient pas à une collection précise de l’Ecole des Loisirs : effectivement, il peut se lire à tout âge, enfant dès 11/12 ans ou adulte. Il est le fruit de rencontres fortuites, d’amitiés entre une écrivaine française, Marie Desplechin, le responsable d’une association cambodgienne, Sothik Hok, et un dessinateur franco-cambodgien, Tian. C’est sur ces conditions particulières que se construit l’histoire d’une enfance tout aussi singulière, et pourtant véridique. Sothik est né en 1967 : il était donc tout jeune pendant la courte et ravageuse période des Khmers rouges.

En moins de cent pages illustrées régulièrement de manière fidèle, il raconte ces années en un « je » assumé par Marie Desplechin à partir de son témoignage oral. Le récit est sobre, parfois elliptique, et insiste sur le côté miraculeux et débrouillard de la survie de la famille de Sothik. Le garçon reste d’abord en compagnie de ses parents, des « bourgeois » qui apprennent à composer avec le nouvel idéal paysan. Puis il doit partir, travailler à chasser les rats des rizières, à garder bœufs ou vaches. Isolé de partout, il devient proche de ses bêtes. Si les slogans de l’Angkar (l’organisation khmère) lui rentrent subtilement dans la tête, il n’en perd pas le sens d’une persistance contre la faim, les parasites, les violences.

Avec le recul, Sothik est capable d’identifier les moments précis où son esprit a dérapé, où sa mère a sauvé son père, où la chance a été au rendez-vous malgré tout. A rebours d’une continuité et d’une endurance, le temps a passé avec une très grande fragilité. Et, malgré les mots de tous les jours et l’absence d’une quelconque grandiloquence, le récit devient extrêmement émouvant. En 1979, brutalement, Sothik rentre dans sa famille, sale et abruti par quatre années sordides. La conclusion se fait d’ailleurs interrogative : comment Sothik a-t-il réussi à vivre, et même bien vivre, après l’insupportable ? Il n’y aura pas de réponse à cette question, juste un magnifique livre qui donne à réfléchir.

A lire aussi : Ne tombe jamais de Patricia McCormick (Gallimard jeunesse, 2014).

« Les Khmers rouges ont fait de moi une sorte de fou à deux personnalités : le brave enfant révolutionnaire d’un côté et le voyou individualiste de l’autre. Je serais incapable de dire lequel je suis vraiment. Je me consacre juste à survivre, ce qui me demande à la fois de savoir obéir sans réfléchir, et de réfléchir sans cesse aux moyens de désobéir. » (p. 63)

Présentation par l'éditeur

Sothik est né en 1967 dans un Cambodge en pleine tourmente. Il a trois ans quand la guerre civile fait rage, huit ans quand les Khmers rouges prennent le pouvoir. Du jour au lendemain, tout change. L’argent est aboli, les livres sont détruits, la religion interdite, la propriété privée n’existe plus. Sothik et sa famille doivent quitter leur maison en laissant tout derrière eux et prouver sans

Du même auteur

Le journal d'Aurore (T. 1). Jamais contente... toujours fâchée !

Bande dessinée
à partir de 12 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Les belles danses

Album
à partir de 12 ans
Avis de lecture