Aller au contenu principal

Princesse Kevin

Album
à partir de 5 ans
: 9782344026700
11.00
euros

L'avis de Ricochet

Pour éviter d'être reconnu, Kevin se déguise en princesse. Jusqu'au-boutiste, le bambin se maquille, porte une robe rose fluo et des souliers à talons assortis. Sur le chemin de l'école, il disserte avec une copine sur la liberté des genres et ne voit pas pourquoi le déguisement de princesse porterait le label « fille exclusivement ». Arrivé dans le préau de l'école, Kevin regarde tous ses camarades de classe déguisés et part à la recherche d'un chevalier. Parce qu'une princesse sans chevalier, « c'est tout de suite moins bien »…

Une histoire sensible, aboutie et bien écrite sur les stéréotypes de genre, qui encourage les enfants à suivre leurs envies sans se soucier du regard des autres. La difficulté d'oser nager à contre-courant dans une cour d'école est habilement évoquée, mais ne retient pas notre héros à poursuivre son expérience. Seul hic, les souliers à talons, si inconfortables, ont légèrement gâché le plaisir de vivre dans la peau de Cendrillon...

Présentation par l'éditeur

Kevin est une princesse. Les autres peuvent bien rigoler, Kevin s’en moque. Kevin est une princesse, un point c’est tout. Sa sœur lui a prêté une robe, des chaussures à talon, quelques bijoux. Il a emprunté le maquillage de sa maman, et maintenant Kevin est une princesse. Il ne voit pas ce qu’il y a de mal à se déguiser ainsi. Quand on se déguise, c’est pour qu’on ne vous reconnaisse pas. Sinon,