Aller au contenu principal

Paul Cox

Misato Raillard
Documentaire
à partir de 9 ans
215 pages
: 9782352893967
35.00
euros

L'avis de Ricochet

Avoir, de la main de l’auteur, une somme qui périodiquement présente son travail, ses choix, est un plaisir rare.

C’est celui que nous offre Paul Cox dans cet ouvrage paru chez MeMo. Traduction d’une première édition japonaise, ce gros livre d’artiste se présente à la fois comme un catalogue, impressionnant en quantité et en qualité, et comme un itinéraire de création puisque Paul Cox explique son mode de travail.

Un aspect frappant est le lien entre contrainte et liberté. A plusieurs reprises, il pose les termes d’une commande, les affiches de l’opéra de Nancy, du théâtre de Bourgogne ou celle des magasins Lumine et, face à ces attentes de commanditaires, il affirme ses partis-pris, chaque fois inventifs. Cette réflexion permet de voir en acte comment un artiste maintient ses choix, comment il passe de la forme, celle de ses « sculptures alphabétiques » ou de l’hommage à Munari (Le livre le plus long), à la narration des albums. On est étonné de voir que ses albums partent d’une image forte, qui s’impose, et à partir de laquelle se construit une autre image de sorte que le récit naît du lien qui s’installe entre l’une et l’autre.

Autre plaisir dans cette présentation, la cohabitation du dessin fin et coloré des albums avec la plus grande abstraction, celle de la tache isolée sur la page presque blanche de l’affiche. Tout cela affirme la liberté et la fantaisie de l’artiste.

Dans la diversité de cette production, au fil de cette méthode faite de « zigzags et de digressions », la richesse et la quantité d’une œuvre qui se décline en séries impressionne. Mais on se rend également compte qu'une telle oeuvre demande de la persévérance dans le travail et évolue grâce au compagnonnage avec d’autres créateurs, compagnonnage sagement consigné dans le chapitre « ma bibliothèque ».

Dans ce paysage mental qui se dessine au fil des pages, les outils modestes et chéris ont toute leur place, que ce soient les lieux ou les objets qui permettent la création. Pinceaux et viseurs donnent l’impression d’entrouvrir la fabrique du peintre. Les carnets de peintures, croquis, dessins servent de substrat d’où émergent les formes et les volumes ….

Une somme de travaux à feuilleter, à méditer que l’on soit apprenti créateur ou simple amateur !

Présentation par l'éditeur

Né en 1959, Paul Cox est un graphiste et artiste atypique qui compte parmi les créateurs majeurs de son époque. Parallèlement à la peinture, il produit des livres pour les enfants, des affiches, des illustrations de presse, des logos, et tant d’autres objets. Il obtiendra un prix à la Foire internationale de Bologne en 1999, pour son livre Histoire de l’art.

Dans cette monographie éponyme, il