Aller au contenu principal

Parles-tu chocolat ?

Virginie Paitrault
Roman
à partir de 10 ans
308 pages
: 9782362312656
10.90
euros

L'avis de Ricochet

Jaz Watson, collégienne, a quelques caractéristiques très remarquables. Dyslexique, elle compense, dit-elle, cette difficulté par une formidable capacité d’adaptation. Très vive, elle trouve que certains professeurs ne sont pas à la hauteur et conteste certaines méthodes d’enseignement, ce qui lui attire ennuis et retenues. Seule fille au milieu d’une fratrie de quatre enfants menée par sa mère seule, elle est à la fois chérie par tous ses frères et se sent un peu minorée, en particulier pour accéder au seul ordinateur familial ! Au collège, elle peut compter sur son amie Lily. Mais Kara, sa rivale, a Lily pour amie elle aussi.

C’est dans ce contexte qu’arrive un jour Nadima, jeune syrienne exilée. Cette présence interpelle l’ensemble des acteurs du roman. Jaz veut bien faire, elle tisse des liens avec la famille de Nadima et prend des initiatives mal comprises, maladroites qui isolent Nadima avec des conséquences que Jaz n’avait pas anticipées.

Ce roman commence comme une histoire fantaisiste de filles aux prises avec une autorité contestée d’adultes un peu étriqués. Cette accession à l’autonomie assez classique prend une tournure vraiment intéressante avec les déboires de Jaz confrontée à des codes interculturels qu’elle ne connaît pas. Que signifient pauvreté, exil, fierté, intégration pour Jaz et pour Nadima ? Cas Lester montre en actes la faille qui existe entre leurs conceptions. De la même façon, elle met en évidence les difficultés de situation dans lesquelles se trouvent ses héroïnes quand on leur parle de « famille » : pas de père, père absent, contesté, ou aimé, présent : toute une panoplie de relations familiales ! Ces problèmes très actuels se déclinent dans cette histoire avec humour et, même si l’univers de Jaz est anglo-saxon, les jeunes lectrices francophones peuvent se sentir très concernées par ces adolescentes qui leur ressemblent.

Présentation par l'éditeur

La vraie langue de l'amitié est le chocolat !

Quand Nadima, une nouvelle élève, arrive dans son école, Jaz est ravie. Elle a enfin quelqu'un à côté de qui s'asseoir en classe. Le seul problème est que Nadima ne parle pas un mot d'anglais. Mais Jaz n'est pas du genre à se laisser abattre. Elle trouve vite comment briser la glace : grâce à une tablette de chocolat ! Ainsi commence une belle amitié.