Aller au contenu principal

Objectif : in love

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 11 ans
251 pages
: 9782748526486
15.95
euros

L'avis de Ricochet

La sonnerie du collège marque en cette fin d’après-midi le début des vacances d’été. Axel, qui passera en seconde à la rentrée, s’apprête à passer deux semaines chez sa grand-mère Mounette dans un village tranquille où les journées sont rythmées par les parties de Scrabble, les siestes et les baignades dans la rivière située en contrebas de la maison.

L’heure est donc au rangement et aux bagages ! En faisant du tri dans ses affaires scolaires, Axel tombe sur un billet plié en quatre. « Tu vas me manquer, est-il écrit d’une écriture ronde. Le mot n’est pas signé mais son auteur a dessiné au-dessous trois petits cœurs violets » (page 14). L’esprit et le cœur de l’adolescent de 15 ans s’emballent : lui qui avait tout au long de l’année essayé de vivre enfin sa première histoire d’amour (en vain) se dit qu’il est passé, sans même s’en rendre compte, à côté de la « love story » de ses années collège ! Une question lancinante ne cesse dès lors de l’assaillir : qui a bien pu signer ce mot ?

Bien décidé à ne pas endosser à vie le rôle de « looser », Axel n’a plus qu’un objectif en tête : rattraper le temps perdu et vivre cet été sa première histoire d’amour !

Or, contre toute attente, les opportunités en ce début d’été s’avèrent multiples et variées. En effet, en plus d'Axel, Mounette a invité Jeanne à passer quelques jours chez elle avec son grand-père Max, le nouveau compagnon de la grand-mère de l’adolescent. La jolie Jeanne vient de rompre avec son Jules et Axel devient très naturellement et rapidement son confident. L’amitié qui se tisse jour après jour entre les jeunes gens est de fait propice à l’apparition de sentiments nouveaux, que les protagonistes du roman ont des difficultés à identifier du fait de leur jeunesse, et partant, de leur inexpérience. Entre attirance, séduction et déception parfois, cette jeunesse fait l’expérience des atermoiements, des affres mais également des joies de l’amour !

Yaël Hassan signe un roman tout à la fois drôle et profond sur une thématique chère aux adolescents : l’amour. Le lecteur suivra avec délectation les aventures d'Axel, Jeanne, Flore et Violette, personnages hauts en couleur et sympathiques dont la vie sentimentale est le sujet « number one » de l’été. D’aucuns trouveront le thème de ce roman éculé, mais le talent de Yaël Hassan fait que, en tant que lecteurs adultes, l’on se délecte au fil des chapitres à faire des liens avec l’ouvrage de Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux, d’ailleurs cité en exergue. Objectif : in love pourrait d'ailleurs être l’illustration narrative pour adolescents de l'essai de Barthes ! La jalousie, la séduction, la passion qui mènent la vie dure et belle aux personnages de ce roman sont des variantes du sentiment amoureux que les écrivains mettent en mots depuis la nuit des temps pour le plus grand ravissement des lecteurs. Or « mettre en mots » est quelque chose que Yaël Hassan sait faire avec sincérité, émotion et vraisemblance, ce qu’elle nous prouve une fois encore avec ce nouvel opus.

Présentation par l'éditeur

C'est les vacances ! Axel vient de finir sa troisième : encore une année de désert amoureux. Margot, Clara, Laura, aucune de ses copines n'a voulu sortir de la friendzone. Tous ses plans séduction ont échoué, le flop absolu. Mais en vidant sa trousse, Axel trouve un petit message plié : Tu vas me manquer, avec trois cœurs violets. Qui a bien pu lui écrire ça ? C'est décidé, sa première histoire d