Aller au contenu principal

Mes nuits à la caravane

Roman
à partir de 14 ans
: 9782812616112
12.50
euros

L'avis de Ricochet

A Bellac, dans la campagne limousine, Lucile vit avec son père, restaurateur ruiné qui ne parvient pas à dépasser le deuil de sa femme victime d'un cancer. Lassée de sa vie triste, la jeune fille s'installe dans une caravane au fond du terrain, pas si loin de la maison. Son cercle d'amis l'aide à s'installer et organise des fêtes.

Parallèlement, Lucile enquête sur l'incendie du restaurant, événement qui a fini d'endetter son père. Par le biais d'un voisin observateur et d'un assureur véreux, elle met au jour une vieille histoire d'amoureux éconduit par sa mère. Le fait de savoir ne change rien à la situation financière de la famille mais la jeune fille tourne une page, tout comme son père qui se ressaisit enfin.

Écrit en résidence d'auteur à Bellac, le court roman fait la part belle à une certaine atmosphère de ruralité et d'isolement, de bout du monde tranquille. Et pourtant la jeunesse vibre, la vie continue. Au fil des pages racontées par Lucile, le deuil de la mère ou de l'épouse se fait et deux renaissances toutes simples ont lieu au milieu des champs. J'avoue avoir trouvé l'intrigue mince, tout en appréciant la capacité de l'auteur à la bâtir presque uniquement sur des émotions suggérées.

Présentation par l'éditeur

Lucile a perdu sa mère adorée il y a quatre ans, et depuis, son père a sombré. Un jour, exaspérée, elle quitte la maison et s’installe dans une caravane, au bout du pré, dans laquelle sa mère aimait se réfugier pour peindre. Avec l’aide de trois copains, elle se construit un refuge, mais mène aussi l’enquête sur les raisons de la faillite du restaurant de ses parents… Portrait positif d’une bande