Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Ma peur et moi

Album
à partir de 4 ans
: 9782352632832
14.50
euros

L'avis de Ricochet

Vivre avec la peur, la surmonter, avoir la peur au ventre, ces expressions disent toutes que nous entretenons des rapports personnels avec nos peurs et c’est l’objet de l’album de Francesca Sanna, Ma peur et moi. Celle qui révèle ainsi sa peur est Anna, la narratrice, une petite fille. Elle nous présente son amie, Peur. Ainsi commence cette étrange histoire d’amitié. Le duo qu’elles forment se confronte à diverses situations. A la maison, c’est acceptable. Peut-être même que cela donne un peu de relief à la vie, avec Peur, faire face à 4 chiens prouve une certaine vaillance. Mais lorsqu'Anna se retrouve en pays étranger, Peur grandit à vue d’œil, aussi grande et plus grosse que la petite fille puisque Peur ne tient plus dans la pièce.

Peur ressemble à un énorme bonhomme cotonneux, tout en rondeur, sans doute, mais doté d’une force d’inertie colossale. Elle bloque la porte, Anna semble bien petite face à cette montagne. L’auteure-illustratrice multiplie les images d’Anna qui tente d’escalader Peur. Tantôt elle la caresse, tantôt, elle essaie de la pousser, et lorsque Anna, suivie de Peur, énorme fantôme blanc, prend place en classe, Peur l’étouffe littéralement. Commence une période très difficile d’isolement subi, voulu, d’incompréhensions avec les autres sous la férule de Peur.

L’illustration très colorée, vive, dynamique des enfants, des adultes environnants, celle des décors, tranche avec le blanc cru de Peur et ce jeu de couleurs, d’opposition, les volumes variables que prend Peur donnent à voir concrètement la charge que cela peut représenter pour Anna. Au risque de l’étouffement, Anna va trouver sa place lorsqu’elle se rendra compte que chacun d’entre nous promène sa (ses) peur(s), tout comme l’auteure elle-même. Une jolie fable sur la peur pour en parler, dédramatiser, la tenir à distance, jouer avec….

Présentation par l'éditeur

Depuis toujours, notre héroïne a une amie secrète. Son nom est Peur et toutes deux sont inséparables. Peur l’accompagne et veille sur elle partout où elle va. Un jour, elle emménage dans un nouveau pays, elle découvre sa nouvelle école et Peur grandit, grandit... Elle prend de plus en plus de place.

Peur paralyse la petite fille devant les autres enfants à la récréation, elle la presse de rentrer