Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Long way down

Sélection des rédacteurs
Insa Sané
Roman
à partir de 14 ans
311 pages
: 9782408004736
15.90
euros

L'avis de Ricochet

Un câlin
peut-il
éplucher à rebours la croûte
du temps,
les lambeaux de peau
durcies mais à vif,
les pustules
irritées, irritantes,

le morceau de soi qui saigne?

Soucieux de répondre aux préoccupations des adolescents d'aujourd'hui, Jason Reynolds s'inspire de sa propre histoire pour écrire en vers libre celle de Will, un adolescent de 15 ans décidé à venger l'assassinat de son frère Shawn. Après avoir respecté les deux premières règles de son quartier (ne pas pleurer et ne pas balancer), il ne lui reste que la troisième : la vengeance. Mais le destin en décide autrement. Enfermé dans l'ascenseur de son immeuble en compagnie de fantômes bavards, Will n'a pas d'autre choix que d'écouter leurs histoires qui, forcément, entrent en résonance avec la sienne. Le doute s'instille dans son esprit au point qu'il ne sait plus à quel saint se vouer…

Soixante secondes s'écoulent entre la première et la dernière page de ce roman qui se passe dans un ascenseur, entre le 7e étage et le rez-de-chaussée. A travers ce huis clos enfumé (certains fantômes n'ont pas arrêté la cigarette), on ressent l'urgence d'une prise de conscience pour stopper cette spirale infernale qu'induit la vengeance. Mais les lois (la violence répond à la violence, etc.) qui régissent ce quartier sont inscrites au plus profond des cellules de ces êtres humains qui ont déjà tellement perdu, rendant la mission quasi impossible.

Un roman tour à tour poétique et explosif, écrit comme un slam, pour évoquer la réalité des ghettos et des laissés-pour-compte qui y habitent.

Sur le même thème : The hate U give d'Angie Thomas.

Présentation par l'éditeur

Soixante secondes.
Sept étages.
Trois lois.

Quand quelqu’un est tué dans le quartier de Will, il faut respecter les trois Lois :
1) Ne pas pleurer.
2) Ne pas balancer.
3) Se venger.
Et Shawn, le frère de Will, vient d’être assassiné. 

Long way down a largement été salué par la critique lors de sa sortie aux Etats-Unis et récompensé par 28 prix littéraires.