Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

L'éveil des sorcières (T. 1). L'apprentissage de Nora

Roman
à partir de 10 ans
240 pages
: 9782367409313
12.90
euros

L'avis de Ricochet

L’éveil des sorcières nous invite à découvrir les aventures de Nora. Un matin, cette collégienne déclenche un tremblement de terre. Elle apprend alors par sa prof de musique qu’elle est une sorcière. Elle n’est d’ailleurs pas la seule : Maelys et Rajan font également partie du groupe. Avec l’accord de ses deux papas, elle fait ses premiers pas dans le monde envoûtant de la sorcellerie.

Ce qui frappe à la lecture du premier tome de L’éveil des sorcières est le soin accordé par Cordélia à la représentation des différences et la normalisation de celles-ci. L’autrice déconstruit de nombreux sujets, de la règle de grammaire sexiste aux différentes langues des signes. De plus, point non négligeable, l’autrice fournit en fin d’ouvrage une bibliographie pour compléter les acquis. Ces questions ne sont pas abordées par un narrateur ou une narratrice externe mais par Nora, qui s’exprime à la première personne. En effet, la magie de Nora n’est que l’arbre qui cache la forêt !

Cette jeune fille au caractère bien trempé est décrite comme grosse (et elle l’assume complètement). Elle se bat pour l’écologie, décide d’apprendre la langue des signes – car son amie Maelys est malentendante – et refuse tout simplement de se laisser marcher dessus, surtout quand Bastien et les autres garçons de sa classe se lancent dans un jeu particulièrement sexiste. Sur fond de sorcellerie, les petits lecteurs et les petites lectrices apprennent l’acceptation de l’autre mais aussi, et surtout, de leurs propres particularités. Voilà un livre magiquement inclusif !

Présentation par l'éditeur

Vous ne devinerez jamais ce qui m’est arrivé ! Après avoir causé un tremblement de terre à l’école, j’ai découvert que j’étais une sorcière ! Moi, Nora ! J’ai donc commencé mon apprentissage avec deux autres élèves, Maelys et Rajan, et Mme Wàn, ma prof de musique. Et oui, elle aussi c’est une sorcière, je ne m’en serais jamais doutée ! Et puis, on a aussi découvert qu’un groupe de garçons de notre

Du même auteur

Alana et l'enfant vampire

Roman
à partir de 12 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture