Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Les enfants terribles de Bonaventure

Roman
à partir de 9 ans
195 pages
: 9782210966352
12.90
euros

L'avis de Ricochet

Un grand-père raconte son enfance un peu sauvage sur l’île de Bonaventure dans les années 1950 et sa rencontre avec sa femme, fillette d’hier et grand-mère d’aujourd’hui. « Croque-poux » (rassurez-vous, les croque-poux sont des groseilles) vagabondait avec sa petite bande : Perdreau, Grenouille, Mouette, apprenant vaguement à lire et à compter, mais surtout à se débrouiller, sous l’œil bienveillant des adultes de l’île.

Un jour, le député du coin eut l’idée de construire un pont. Il lui fallait une île, ce sera Bonaventure ! Les habitants organisèrent une résistance active, sabotant le gigantesque chantier de tout son long, mais le pont finira par être construit et les touristes par arriver. Il fut aussi question de scolariser un peu mieux les enfants. Mais là, la pioche fut bonne en la personne d’une jeune institutrice compréhensive qui mena son petit monde au bout du certificat d’études. Croque-Poux rencontra aux toilettes de l’école la fille du directeur…

Le ton guilleret, la voix du conteur, la nostalgie de l’enfance, l’atmosphère maritime : le livre entier est une ode à la liberté. En fait, il est même question de rébellion… Mais, élément notable, elle ne vient pas que des enfants, puisque les adultes, même un peu en retrait de l’histoire, sont partie prenante de la défense de leur île. Si les aventures paraîtront un brin désuètes malgré le zeste d’écologie final, il sera bon de rappeler que nous sommes dans les années 1950 et qu’on se débrouillait donc sans téléphones portables ni réseaux sociaux. Une robinsonnade qui sent bon les embruns, à partager entre générations.

Présentation par l'éditeur

Sur la minuscule île de Bonaventure, perdue au milieu de l'océan, le jeune « Croque-poux » vit avec ses copains une enfance hors du commun, faite de cabanes, de glissades dans la boue, de criques secrètes et de courses folles. Jusqu'au jour où l'annonce de la construction d'un pont, décidée par les hauts fonctionnaires du continent, vient menacer ce paradis perdus. Bientôt, un projet de station